Moins de trac avec les trackers ?...

Publié le par Michel Delobel

(Michel Delobel / ACGest - formations et coaching) Par ces temps de marchés chahutés, et à volatilité élevée, certains d'entre vous se retrouvent sans doute un peu perdus, coincés par des positions SRD (Service à règlement différé) perdantes et non coupées, ou devant un dilemne : quelle valeur choisir pour profiter au mieux du rebond, et éviter des chutes brutales de 5, 10 à 15% qui sont en ce moment le lot de toutes les déceptions, même modérées.

Le problème du SRD, outre l'effet de levier, est son coût. Lorsque votre position devient perdante, et que vous ne coupez pas votre position, chaque jour qui passe vous coûte de l'argent, votre niveau de vente s'éloigne, et votre argent est en plus immobilisé, vous empêchant de profiter d'une autre opportunité. Et comment faire au  moment de la fin de la liquidation mensuell ? 

Reporter ? Couper le soir même pour reprendre position le lendemain ? Prendre position sur quelques valeurs en particulier vous expose également à de mauvaises nouvelles, comme des résultats moins bons qu'attendus (même si dans ce cas là, vous pouvez toujours vendre la veille des résultats pour éviter tout risque), une annonce négative non anticipée, ou tout simplement une dégradation de la part d'un analyste.

Comment faire alors, sachant en plus que le SRD permet de prendre position à la baisse, et de profiter d'un effet de levier ? Et bien, sans vouloir faire aucune pub pour tel ou tel établissement bancaire, il existe depuis quelques temps sur les marchés des produits appelés trackers. Ils ont l'avantage de se traiter comme des actions, aux mêmes tarifs de courtage donc, et couvrent notamment les principaux indices boursiers, comme le CAC bien entendu. Certains proposent un léger effet de levier de l'ordre de 2, et permettent de prendre position à la hausse comme à la baisse.

Comparé au SRD, les avantages sont nombreux :

  • - pas de risque lié à telle ou telle valeur, puisque vous traitez directement un panier d'actions, 
  • - pas de coût SRD avec les jours qui passent, que votre position soit  haussière ou baissière (tracker bear),
  • - un possible effet de levier selon le tracker choisi,
  • - le tout avec une liquidité relativement importante (dépend toutefois des trackers traités, à bien étudier avant de se lancer).

Il existe toutefois quelques inconvénients :

  • - le cours est guidé par un "market maker", qui assure une certaine liquidité au titre mais propose une fourchette achat-vente relativement importante. Acheter ou  vendre aux niveaux proposés a donc un coût indirect. On préferera pour cela les trackers les plus liquides, qui offrent la possibilité d'être exécuté à un meilleur cours que celui proposé par le market maker. 
  • - Autre inconvénient : il convient de se méfier de la période des dividendes : ces derniers font baisser artificiellement l'indice (cf. article sur les dividendes), mais le tracker ne réagira bien entendu pas à ces baisses là, puisqu'elles ne correspondent pas à une baisse de valorisation. Les trackers en deviennent ainsi plus difficiles à suivre dans ces moments là.

Il existe enfin de faibles coûts de gestion, qui restent toutefois marginaux et relativement transparents. Les trackers sont donc un excellent moyen d'intervenir au moins à CT sur les marchés dans ces périodes délicates. Et plus besoin de scanner plusieurs dizaines ou centaines de valeurs pour essayer de dénicher celle qui proposera le meilleur rapport gain/risque. Restent que ces périodes de tourmente sont aussi une excellente occasion de rentrer quelques solides valeurs en portefeuille pour du MT ou du LT. Vous ne couperez alors pas à un scan du marché pour dénicher les bonnes opportunités ;-)

  •  
  •                  * Des recommandations des analystes financiers (Suite) 
  •                  * Des recommandations des analystes financiers
  •                  * Marchés directeurs : les taux loin devant
  •                  * L'accoutumance des marchés                 
  •                  * Rumeurs et délits d'initiés
  •                  * Comportement boursier et consensus
  • Publié dans Dossier trackers

    Commenter cet article

    gigi 11/11/2007 16:43

    Oui les trackers sont une bonne option, comparé aux FCP, tout simplement car pour la même chose, ils demandent moinsde frais. Dis moi ce que tu penses de mon site: http://gigi75.over-blog.com/