Apprendre la bourse : introduction aux figures chartistes

Publié le par Apprendrelabourse.org

 
 

→ Au programme de cette formation à la bourse et au trading: introduction aux figures chartistes

 

- Différence entre figures de continuation & de retournement
- Les triangles
- Le drapeau (flag)
- Les rectangles

- Le biseau ascendant ou d'épuisement (wedge)

- Le double sommet ou double top

- la Tête-Epaule ou Epaule-Tête-Epaule

 

 

La leçon n°7 aborde les figures chartistes, ceci afin d’approfondir les notions abordées lors des chapitres précédents. L’observation attentive des cours permet de déceler l’apparition de zones ou schémas caractéristiques appelées figures graphiques. Les principales figures graphiques sont analysées et répertoriées depuis près d’un siècle. L’étude des figures s’appelle l’analyse chartiste, c’est l’une des composantes de l’analyse technique. Nous distinguons les figures de deux manières : celles de continuation comme le triangle, le drapeau et le rectangle puis celles de retournement comme le double sommet, la tête et épaules et le biseau.

 

Le triangle est une configuration où le marché se cherche après avoir suivi une tendance claire pendant un moment. Ici, les cours vont évoluer entre les deux bornes assez larges au départ qui iront en se réduisant. Cette surface d’évolution formera un triangle, ils peuvent être descendants ou ascendants. Les triangles ascendants sont des figures haussières qui apparaissent après une hausse du marché. Les triangles descendants sont des figures baissières qui apparaissent après une phase de baisse du marché. On distingue une baisse des volumes dans le triangle et une augmentation à la sortie. Il faut distinguer les points d’impact sur les droites de tendance. L’objectif d’un triangle est calculé en reportant cette hauteur à la sortie du triangle.

 

Après une tendance dominante, les prix consolident dans un canal, on dit alors que les cours forment un drapeau. En fonction de la tendance observée avant la formation de la figure, on pourra déterminer s’ils sont haussiers ou baissiers. Pour que la figure soit valide, il faut que la tendance précédente soit claire, les cours doivent consolider dans un canal légèrement baissier. L’objectif théorique de la figure se calcule en reportant la hauteur de la précédente impulsion à partir du point de cassure.

 

Le rectangle est une figure de continuation qui intervient après une tendance marquée soit haussière soit baissière. Les cours consolident entre une résistance et un support pendant plusieurs séances. Cette figure traduit une pause dans le mouvement. L’objectif d’une telle figure se calcule en reportant la hauteur du rectangle à la cassure de la résistance, dans ce cas-là, ou à la cassure du support dans l’autre cas.

 

Le biseau ascendant est une figure de retournement. Elle intervient après une hausse des cours. Dans ce cas, elle est considérée comme une figure de retournement. Toutefois, elle peut être détectée dans une phase baissière. Il s’agit alors d’une figure de continuation. Le biseau ascendant est matérialisé par deux droites de tendance haussières. Les cours évoluent entre un support et une résistance ascendante. La convergence des deux droites dans le même sens, diminution de l’amplitude des cours, nous informe que les cours continuent à augmenter avec des mouvements d’amplitude de moins en moins hauts. Cette figure traduit un essoufflement de la tendance précédente.

 

Les doubles sommets se forment lorsque le prix teste deux fois une résistance ou un support sans parvenir à le casser. Les cours partent alors dans le sens opposé. Le double sommet est une figure de renversement baissier. Il intervient après une tendance haussière. Les cours testent une première fois la résistance sans parvenir à la casser puis ils rebondissent à nouveau sur le support pour tester une deuxième fois cette même résistance et fini par échouer sur le franchissement de cette dernière.

 

A l’inverse, le double creux est une figure de retournement à la hausse qui intervient après une tendance baissière. L’objectif de cours de cette figure est calculé en reportant la distance qui sépare le support de la résistance au point de cassure.

 

 

La tête et épaules intervient en haut de tendance et annonce un retournement de la dynamique haussière en place. Une épaule tête épaule est représentée par une tête au centre et deux épaules de chaque côté plus arrondies. Elle se caractérise par des volumes importants au niveau de la première épaule, des volumes plus faibles sur la tête et des volumes très faibles sur la dernière épaule. La figure est validée lorsque les cours cassent la ligne de cou. L’objectif d’une telle figure se calcule en reportant la hauteur de la tête à la cassure de la ligne de cou. Il existe aussi une configuration inverse en baisse de tendance on l’appelle tête épaules inversées. L’objectif est calculé en reportant vers le haut la hauteur mesurée à partir de la ligne de cou. 

 

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article