Bourse : les bulls relèvent la tête

Publié le par Apprendrelabourse.org

null
La saison des résultats des sociétés du S&P 500 touche à sa fin. Près de 90 % des sociétés de l'indice large américain ont en effet d'ores et déjà divulgués leurs états comptables au titre du 3ème trimestre 2009.

Le constat fait il y a quelques jours reste inchangé : 80 % des résultats sont supérieurs aux attentes des analystes, 6 % sont conformes et seulement 14 % donc sont en-deçà des anticipations.

→ En moyenne historique, ces pourcentages se répartissent plutôt de la façon suivante : 60 / 20 / 20.

Ce trimestre sera surtout à marquer d'une pierre blanche, si les tout derniers résultats confirment la situation actuelle. Jamais des résultats trimestriels pris dans leur globalité n'ont excédé de plus de 13 % les prévisions. Pour ce 3ème trimestre 2009, le dépassement se situerait à 15 % actuellement.

On replacera toutefois comme déjà mentionné ces chiffres dans un contexte de très faible visibilité au départ des prévisions où les sociétés semblent avoir préféré être pessimistes.

D'autre part, tout consensus dépend bien sûr des analystes et économistes retenus dans le panel. Les consensus varient ainsi suivant la source qui compile les données (Thomson Financial, Reuters etc..). Les chiffres ci-dessus issus de Dow Jones Newswires sont par exemple à mettre en parallèle avec ceux de Deutsche Bank qui ne retient, à ce stade, qu'une sur-performance de 9 % par rapport aux prévisions.

Et en Europe ?

Les résultats publiés pour les 600 plus grandes capitalisations européennes (Indice Stoxx 600) sont également supérieurs aux attentes mais dans une fourchette plus proche de 3 à 5 % que des 9 - 15 % aux USA.

Par ailleurs, seulement un petit nombre de sociétés en Europe ont publiés leurs chiffres comptables soit environ un tiers seulement du nombre des sociétés US (Ceci est une des raisons de l'importance prise dans ses colonnes par les résultats américains par rapport aux chiffres européens, les premiers ayant une bonne longueur d'avance sur les seconds et permettent donc de prendre le pouls sans décalage)

Le CAC 40 termine la séance en hausse de 2,11 % à 3 785,49 points dans des volumes extrêmement stables depuis lundi dernier, légèrement sous la moyenne.


La structure haussière en forme d'épaule-tête-épaule inversée identifiée jeudi s'est largement exprimée sur la séance laquelle démarrait sur un nouveau gap haussier entre 3 725,9 et 3 737,37 points, mettant à cran les baissiers obligés de se racheter.

La reprise en main n'est pas encore totale puisque le point de rupture du 26 aux environs de 3 790 fait encore figure de résistance à la clôture.


Cette semaine, les publications économiques seront relativement restreintes notamment mercredi 11 novembre, jour férié, journée durant laquelle la bourse restera cependant ouverte comme d'habitude.


Vers 19 heures, le Dow Jones gagne 1,50 % sur de nouveaux plus hauts annuels.





Contenu : durée 11'2"

. Consolidation budgétaire : Quand ? Comment ?


. Brésil - Russie : Pourquoi des évolutions si différentes face à la crise ?

. Des banques centrales prudentes

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article