Bourse de Francfort : record annuel

Publié le par Apprendrelabourse.org

La séance du jour a permis de faire le point sur l'inflation, l'immobilier, l'activité économique en Europe et les taux. D'un point de vue technique, la hausse du jour s'inscrit beaucoup plus dans le prolongement de la séance d'hier qui avait validé un support important en intraday et se trouve être peu liée en réalité aux informations du jour.

Inflation :

L'inflation est un peu la grande oubliée des données des news quotidiennes car les dernières informations n'apportent toujours pas d'éléments nouveaux. A titre de simple mise à jour de fin d'année, l'indice sous-jacent (courbe rouge) reste à l'équilibre aux USA une nouvelle fois alors que l'indice global progresse de 0,4 % en novembre sur un mois après 0,2 % en octobre.

La hausse est essentiellement liée à la progression des prix du pétrole et à un effet de base qui joue à la hausse maintenant que le pic des prix du pétrole à l'été 2008 n'entre plus dans le calcul du taux de variation annuelle (Jusqu'au mois de mars, il faudra donc compter avec un calcul annuel qui se base sur 35/40 $, cours du baril de l'hiver dernier, alors que les cours oscillent aux alentours de 70 $ depuis 6 mois)



161209


On retrouve en zone euro, ci-dessous, la courbe avec une physionomie identique avec une variation de 0,1 % sur un mois et de 0,5 % sur un an le mois dernier. Hors alimentation et énergie, le taux ressort à 1 % en rythme annuel en novembre, identique à celui d'octobre.

161209b


Croissance en Europe :

Selon les données préliminaires pour décembre de la zone euro, l'indice d'activité Composite (secteur des services + manufacturier) est au plus haut depuis 26 mois à 54,2 contre 53,9 attendu et 53,7 en novembre. Le secteur des services atteint un plus haut de 2 ans à 53,7 après 53.

. Allemagne : 54,9 contre 53,6 mais la composante des anticipations des services croît moins fortement à 52,6 contre 56,3 le mois précédent.

. France : 59,4 après un plus haut de 37 mois en novembre à 60,2 ( Secteur manufacturier : stable à 54,4 / services : 59,3 après 60,9)

Taux :

La Fed a décidé de maintenir ses taux à dans une fourchette de 0 à 0,25 % et pour une durée prolongée comme attendue.
La Norvège qui avait été la première en Europe (après l'Australie au niveau mondial) à relever une première fois son taux directeur vient de rajouter ce jour 0,25 % à ce dernier pour le porter à 1,75 % sur fond de redressement de l'économie grâce à la consommation des ménages, de faible chômage et de hausse des prix immobiliers. Le voisin suédois reste à 0,25 % dans une situation économique plus difficile, cet exemple n'étant qu'une des nombreuses expressions des différentiels croissants actuels en Europe entre pays.

Standard & Poor's rejoint Fitch en dégradant la note de la Grèce d'un cran également sous surveillance ce qui laisse ouvert la possibilité d'autres dégradations ultérieures.

Immobilier US :

Après la chute d'octobre, les mises en chantier progressent de 8,9 % en novembre alors que les permis de construire évoluent favorablement de 6 % sur un mois.

→ La bourse de Paris prend 1,09 % à 3 875,82 points. Francfort gagne 1,58 % établissant un record annuel à 5 903,43 points (mise à jour ci-dessous de
Bourse - Europe : fin d'année et fin de congestion ? ) Le Dow Jones termine stable à 10 441,12 points (-0,10%)

161209d


Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 16/12/2009 23:00


Effectivement. Je m'en suis remis à l'appréciation de la "Tribune" de "Reuters", et, de "Boursorama".
J'ai relevé que les mesures d'injection de liquidités expireraient dans les prochains mois".
Tout dépend sans doute du § choisi dans la déclaration, mais je ne l'ai pas lue en Anglais.
Merci de votre mise au point. Bonne soirée.


Apprendrelabourse.org 16/12/2009 23:05


Sur les mesures non conventionnelles, il n'y a rien de changé puisque
le programme de rachat d'obligations d'Etat de 300 milliards $ est clos depuis le 31 octobre,

et le rachat de créances immobilières à hauteur de 1 250 milliards $ se poursuivra comme celui de 175 MDs $ de créances sur Fannie Mae et Freddie Mac jusqu'au moment où ces montants seront
atteints... soit d'ici quelques mois...


Lelievremilou 16/12/2009 22:40


Bonjour.
La FED se dit optimiste en ce qui concerne la croissance. Il me semble que ce soit paradoxal de maintenir alors des taux aussi bas encore pendant longtemps !!


Apprendrelabourse.org 16/12/2009 22:45


Optimiste ...C'est la fed ou certains journalistes qui le disent ?

Extrait de la Fed :

"Information received since the Federal Open Market Committee met in November suggests that economic activity has continued to pick up and that the deterioration in the labor market is
abating."

"Nonetheless, the Fed sees the economy as weak, though growing. Housing is expanding at a moderate rate but is constrained by a weak labor market, modest income growth, lower housing wealth, and
tight credit."
(Trad. Evolution en un mois continue à s'améliorer et la détérioration du marché du travail se réduit..

Néanmoins, la Fed voit l'économie comme faible, bien qu'en croissance. L'immobilier croît à une allure modérée mais est toujours soumis à un marché du travail faible, une croissance des revenus
modeste, un faible effet richesse lié à l'immobilier et des conditions restrictives de crédit)

La 'meilleure' appréciation de la Fed vient de l'arrêt de la dégradation du marché du travail... sous le terme 'modest upgrade'... sans plus donc

d'autant que "The Fed expects economic activity to remain weak "for a time." .. (économie faible pour un petit bout de temps)