Bourse : la nervosité retombe d'un tout petit cran

Publié le par Apprendrelabourse.org

La longue série de mauvaises publications concernant l'immobilier américain s'est enfin stoppée aujourd'hui avec une progression inattendue des ventes de logements neufs qui ont progressé de 7,3 % à 323 000 unités au mois d'avril à un plus haut de 4 mois contre 300 000 anticipés. Le stock des maisons à vendre s'affiche en repli de 2,8 % sur un mois alors que le prix médian se tient beaucoup mieux que les prix dans l'ancien affectés par les saisies immobilières, en hausse de 1,6 % sur le mois et de 4,6 % en rythme annuel.

Sur le plan historique, l'emballement est encore loin d'être au rendez vous le nombre de ventes actuelles étant toujours extrêmement faible, parmi les plus bas records de ces 50 dernières années.

ventes-de-logements-neufs-mars-11.png

Sur le plan économique, l'indice IFO du climat des affaires allemand est également venu mettre un léger coup d'arrêt à la récente publication d'indicateurs pointant en direction d'une décélération de la croissance.

Ifo-mai-2011.png

L'indice ressort parfaitement stable comme en avril à 114,2 au-delà des attentes qui se situaient à 113,7. La variation des anticipations (courbe orange ci-dessus) par rapport à la composante du jugement sur la situation présente (en bleu) laisse cependant de moins en moins de doutes sur la phase de ralentissement qui s'installe peu à peu au sein de la 1ère économie européenne, toujours en situation de 'boom' cependant.

Le CAC 40 réussit à se stabiliser quelque peu et gagne 0,25 % sur la séance à 3916,88 points dans une configuration à très court-court terme inchangée depuis 4 séances au sein d'un biseau d'élargissement horizontal.

bourse-intra-240511.png

Quels sont les risques d'une sortie baissière du biseau ?

L'autre difficulté actuelle réside dans la présence d'une zone support très vaste depuis les plus bas de mars vers 3700 points (zone entre les tracés vert et gris ascendants ci-dessous à gauche) mais qui en dehors d'un support sur 3850-3865 en données journalières offre ensuite assez peu de soutiens, les lignes acheteuses les plus consistantes se situant principalement aux alentours de 3800 points et le gap haussier du 18 mars dernier, une cible qui pourrait apparaître très rapidement en ligne de mire sur rupture du biseau d'autant que la clôture du jour confirme un îlot de retournement avec les mêmes implications pour l'instant.

L'invalidation de cette îlot, au-dessus donc de 3941 points, ne serait cependant qu'un tout premier pas pour les acheteurs dont la principale résistance à reprendre se situe à 3983 points, c'est à dire l'invalidation du gap d'hier.

Bourse-CAC40-240511.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 25/05/2011 08:46



bonjour


les cours sont attirés par les gaps.


aujourd'hui ce bon monsieur X. Bertrand nous apprend que nous avons un peu moins de chômeurs. Ce la aura peut être un effet bénéfique sur le CAC.


Mais hier soir j'ai lu les perspectives d'un analyste US peu réjouissantes :


http://www.angelnexus.com/o/web/26784


 


Bonne journée.