Bourse : les acheteurs émergent timidement

Publié le par Apprendrelabourse.org

Dans un contexte de déconvenues sur la croissance mondiale dont la faiblesse des créations d'emplois a constitué le dernier désagrément en date, le S&P 500 et le CAC 40 testent actuellement des supports importants.

Nous sommes descendus sur des unités de temps très courtes hier en zoom sur les dits supports pour affiner les prises de positions et les risques associés. Nous allons ici en faire le débriefing et analyser graphiquement pour la dernière séance de la semaine le rapport de forces entre acheteurs et vendeurs.

Le débordement de 1283 points sur le S&P500 ainsi que sur 1287 pouvait libérer un potentiel en direction de 1298 points, ce dans le cas où le scénario haussier se déclenchait à partir d'une première ligne de d'ordres stop positionnés aux alentours de 1283.

Que s'y passe-t-il ? Les derniers vendeurs rentrés, entre autres exemples de groupe d'opérateurs ou de motivations présentes au sein du marché, accusent des pertes et se rachètent à la hâte pour préserver leur capital. Le scénario d'une poursuite de la baisse dans un canal baissier parallèle au précédent s’évanouit de plus en plus dans l'esprit des opérateurs.

 

→ Conséquences ?

Après la séance de mardi 7 juin, où les acheteurs s'étaient montrés, via un marteau inversé en données quotidiennes et une rupture de la tendance baissière en intraday, visible ci-dessous au point 1, éléments qui appelaient une confirmation, les acheteurs réussissent donc aujourd'hui pour la première fois depuis très longtemps à porter leurs coups dans le camp adverse avec une première ligne de tendance haussière sur laquelle un courant acheteur a enfin émergé.

S-P-500-090611.png

Le plus haut atteint à 1294, soit 3 à 4 points sous l'objectif évoqué représente la résistance à déborder, inchangée depuis mardi, au-delà de 1298 points, pour pouvoir venir bousculer les vendeurs qui ont accumulé des positions baissières ou qui prennent leurs bénéfices sur ce niveau depuis le 6 juin. L'ouverture en fonction de la ligne de tendance donnera une nouvelle fois rapidement l'humeur du marché vendredi.

Concernant le CAC 40 (dernier graphique), la rupture baissière d'hier (rectangle rouge) était porteuse de risques de fausse sortie haussière, événement qui s'est avéré particulièrement brusque avec une rechute sur le support en matinée, le déclenchement des stops n'intervenant réellement que lors de l'invalidation de ce trou d'air qui est donc actée à la clôture.

Ligne de tendance haussière et tout début de retournement à la hausse ('R' en blanc) de la moyenne mobile longue période montrent le renforcement progressif des forces haussières dont le potentiel reste encore limité au gap du 2 juin. Comme sur le S&P500, l'ouverture par rapport à la ligne de tendance pourrait rapidement guider le marché avec une invalidation du scénario haussier qui se situe sous 3865 points.

CAC-40-intraday-090611.png

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article

Bourse-Investissements 09/10/2011 22:19



Les pays émergents envisagent maintenant d'investir dans les dettes des pays européens pour garantir la stabilité de leurs exportations en Zone euro.



Milou 10/06/2011 08:50



Bonjour.


Graphiquement voila ce que je vois : Le CAC est enfermé dans une fourchette d'Edwards (7/04-19/04-2/05). Il vient de rebondir sur la médiane qui se situait vers 3820. La limite hausse se situe a
3975 environ. En dessous de 3820 on pourrait rejoindre les 3800 pts. Au dessus de 3975 on pourrait rallier les 4015.


Bonne journée


 



Apprendrelabourse.org 10/06/2011 09:32



 


Bonjour,


 


... les 3865 n'ont pas tenu..


 


-> A découvrir sur le site mardi :


 


Nouvelle série d'article mensuel sur les prix immobiliers américains.


Analyse & Prévision.


Le 1er article paraîtra mardi matin avant l'ouverture.