Bourse : marché figé malgré le rebond de l'activité industrielle

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'indice d'activité manufacturière a rebondi assez fortement en octobre, à 56,9 après 54,4 en septembre contre toute attente. 6 des 10 composantes qui composent cet indicateur accèlèrent leur croissance. 2 d'entre elles aptent à désigner les tendances futures sont particulièrement bien orientées :

- les nouvelles commandes bondissent à 58,9 après 51,8 en septembre

- tirées par les commandes à l'export qui grimpent à 60,5 après 54,5 le mois précédent.

 

ISM-Index-11110.jpg

 Voilà qui suggère un rebond prochain de l'activité industrielle qui a accusé en août une baisse de 0,2 % après 14 mois de croissance (correspondant au creux de l'indicateur avancé ci-dessus) 

CAC-40-11110.png

 Sur le plan boursier, les opérateurs restent cependant figés dans l'attente de l'annonce de la décision des membres du comité de la Fed mercredi soir. Si les premiers sont quasiment 'fossilisés', évitant toute initiative entre 3825 et 3870 sur l'indice CAC, les seconds viennent d'obtenir de plus amples informations sur le rythme de développement des pressions déflationnistes.

 

→ La mesure fétiche de la Fed s'affaisse encore :

 

 La cible d'inflation des membres du FOMC (Federal Open Market Committee - comité de politique monétaire) qui commenceront à se réunir à partir de demain pour 48 heures se situaient entre 1,70 et 2 % en juin (bande bleu sur le graphe ci-dessous), c'est à dire le niveau d'inflation sous-jacente privilégiée pour assurer selon leurs calculs le mandat à long terme de la Fed en terme de plein-emploi et de stabilité des prix. Avec une inflation sous-jacente (hors énergie et alimentation) durablement sous ce niveau et alourdie par une tendance sur 3 mois (courbe rouge) inférieur à la progression annuelle (courbe bleu), vous avez là sous les yeux, ce qui fonde leur diagnostic en gestation depuis cet été et qui a été  révélé officiellement le 21 septembre par l'appréciation "d'une inflation sous-jacente quelque peu sous le niveau souhaité".

inflation-cible.jpg

 Cette mesure n'est pas issue du panier de produits et services qui forme l'indice des prix à la consommation (dit 'CPI'- Consumer price index) mais des dépenses réelles des ménages (dit PCE - Personal consumption expenditures). C'est un élément central dans le processus de décision de la Fed. La dernière mouture pour septembre vient de ressortir aujourd'hui sur un plus bas depuis septembre 2001 à 1,2 % en ce qui concerne l'inflation sous-jacente (core PCE Price index en ocre ci-dessous)

Core-PCE.png

√ La variation à 3 mois (juin à septembre) de l'inflation sous-jacente ainsi mesurée n'est plus que de 0,64 % (pourcentage annualisé)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 01/11/2010 21:56



Bonjour, et, merci.


Tout le monde attend le fameux QE, et, les résultats des élections mid term, arme au pied.