Bourse : une nouvelle épine dans le pied

Publié le par Apprendrelabourse.org

La bourse de Paris termine la semaine de manière très indécise avec un repli de 0,62 % à 3816,99 points à la veille d'un week-end durant lequel les tractations pour bouclerle dossiergrec au plus vite vont aller bon train, notamment en Allemagne.

Le spread entre les taux grecs et allemands à 10 ans malgré une nouvelle séance qui va dans le sens d'une amélioration campe toujours aux alentours des 6 %, soit à la limite de sa zone de danger. De même, les taux à 10 ans portugais ont enregistré une détente sur 5,10/5,20 %, début de leur zone sensible, dans laquelle ils ont pénétré depuis lundi dernier. En clair, le marché a bien reçu le message de l'accélération des négociations devenues enfin concrètes mais dans l'attente de voir l'argent sur la table, il continue à bien mettre en évidence sur celle-ci un barillet chargé à plein.

 

Les spéculations plus larges qui avaient suivi mardi se sont toutefois calmées tant sur l'indice de contrepartie des grandes banques internationales que sur l'indice de risque des 7 plus grands pays de l'OCDE (CDR GRI)

indexchart-copie-1.jpg

 Côté européen, l'ambiance est donc plutôt toujours à l'apaisement dans un environnement où la bourse de Madrid regagne 0,49 %. Quant à la bourse de Francfort, cette dernière reste toujours au-dessus de son support.

Le CAC40 reste au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours. En données journalières, les cours semblent avoir rebondi plus facilement que le 5 février dernier (flèche verte) Mais en données intraday, le retour timide des acheteurs décelé à l'époque, était beaucoup plus explicite que ce que le marché nous délivre depuis hier.

bourse-de-Paris-300410.png

 Peu après la parution du PIB US pour le 1er trimestre légèrement en-deçà des attentes à 3,2 % et avec l'ouverture de Wall Street, le CAC 40 est en effet sorti à la baisse du triangle ascendant.

Le Dow Jones retombe sur 11 000 points en baisse de 1,42 %, les déboires de Goldman Sachs laissant toujours indemne la tendance haussière du secteur bancaire mais la cote américaine accuse nettement les dégagements sur le secteur technologique. Revoici, ci-dessous la copie de l'un des éléments à surveiller étudié lundi 19 avril dans Bourse : les motifs de crispation s'additionnent

sox1

 et la situation ce soir sur ce secteur des semi-conducteurs qui subit un 'coup de torchon' de - 4,54 %, un des indicateurs à la pointe de la croissance économique notamment en terme d'investissements.

semi-conducteurs.png

A titre indicatif, hors séance à la clôture de la bourse de New York, le CAC 40 cotait légèrement sous  3 780 points.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 01/05/2010 08:48



Bonjour Gilles.


Bon 1er mai !


 



Gilles Caye 01/05/2010 18:35



A vous également !


Bon Week-end,