CAC 40 : 2 gaps pour confirmer une sortie haussière

Publié le par Apprendrelabourse.org

 Comme souligné tout dernièrement, le marché évolue un peu actuellement dans un désert de publications. Force est par ailleurs de constater que le Livre Beige publié tout à l'heure par la Fed n'a pas apporté de précisions remarquables concernant l'état de l'économie américaine (Le Beige book ou Livre Beige sort 8 fois par an une quinzaine de jours avant la réunion du Comité de politique de la Fed. Il reprend les toutes dernières évolutions rapportées par les 12 districts régionaux permettant d'établir un diagnostic à partir duquel la banque centrale américaine décide en bonne partie de ses orientations)

 

En très courte synthèse la dernière publication d'une cinquantaine de pages envoit le mot d'ordre suivant : "croissance modérée avec de nombreux signes de décélération répartis de manière large géographiquement mais ...pas de rechute à l'horizon". Voilà qui va dans le sens du consensus et ce travail préparatoire à la réunion de la Fed du 21 septembre n'attise pas particulièrement les spéculations renforçant le 'vide' dans l'agenda des marchés financiers avant la seconde moitié de septembre.

 

Graphiquement, l'information est par contre un peu plus riche. Commençons par quelques précisions avant d'aller dans le détail :

 

- comme maintes fois souligné nous sommes dans une zone de fortes résistances qui actuellement peut se résumer à la zone de l'encadré blanc sur le graphique ci-dessous. Que l'on travaille avec un jeu de moyennes mobiles court, moyen et long terme à 10,20,50,90,100,150 ou 200 jours, toutes confluent dans cette zone. Les divergences d'analyse sont ici très restreintes en terme de tendances.

- Sur 3 ou 5 ans, cette zone apparaîtrait avec le recul contrairement à ce zoom de l'épaisseur du trait du tracé de la résistance avec la question de savoir où se situe le réel signal de franchissement d'autant que d'autres résistances et tracés existent et pourraient être tracés.  Pour la lisibilité et la simplicité la résistance baissière majeure (issue des plus hauts de 2007) est à privilégier. C'est à partir de cette dernière que la rechute du printemps s'est matérialisée comme les dernièrs gaps en date. Une nouvelle fois, ces 'trous de cotations' entre 2 séances qui dénotent ici le petit choc émotif des opérateurs permettent de clarifier et préciser grandement les choses pour les prises de position. Une nouvelle fois c'est là où le rapport de force peut basculer.

   CAC-080910.png

Contrairement aux 2 derniers franchissements qui s'étaient assez rapidement soldés par une fausse sortie haussière et en dépit de cours qui évoluent toujours sous leur moyenne mobile long terme, le CAC40 présente ici une configuration qui dès le départ permettrait de baliser une structure haussière assez précise.

. L'avalement haussier du jour (le corps du chandelier 'avale' en sens inverse le corps de la séance de la veille) montre l'incapacité des vendeurs à poursuivre la correction sous 3 600. Cette volte-face du marché contre la résistance avec comblement et invalidation du gap baissier d'hier matin demande maintenant confirmation de la capacité des acheteurs à former un support entre 3686 et 3710.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 09/09/2010 09:02



Bonjour Gilles.


Il faut noter, aussi que le 1er gap se trouve à l'intersection de la médiane de la fourchette d'Andrews (1/07, 5/08, 25/08). Il faut noter, aussi, que cette fourchette a également été cassée, à
la baisse le 31/08, en début de séance


Donc 2 résistances : Le gap, et, la médiane de cette fourchette



Apprendrelabourse.org 09/09/2010 10:01



Effectivement.