CAC 40 : formation d'un premier support avant le sommet européen

Publié le par Apprendrelabourse.org

greece_flag.gifDans le sillage de la hausse de la bourse de New York hier soir, les principales places européennes ont ouvert dans le vert, la bourse de Madrid (+ 1,75 %) réalisant même un gap haussier après sa chute récente.

Le CAC 40 a ouvert à 3 630 validant la figure en formation désignée hier (et résumée dans le graphique ci-dessous) libérant le potentiel haussier sur la cible, soit le gap de vendredi 5 février (violet) avant quelques prises de bénéfices, le gap jouant alors son rôle de résistance de manière très classique (Cf. Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : les GAP en tant que résistances ou supports (Partie 1) )

Conclusion : après la force sous-jacente en faveur des acheteurs lundi, les prémisses d'une formation graphique en creux hier, les cours valident donc un double support, c'est à dire, celui constitué de la ligne d'appui horizontale aux alentours de 3 630 mais aussi et surtout du  support ascendant (vert) Nota : Invalidation à partir du cercle orange et risque de rechute à partir de celui en rouge.

La configuration reste néanmoins encore assez fragile, ce mouvement haussier n'étant qu'un mouvement intermédiaire au sein d'une tendance baissière court terme (tracés en orange) Le CAC 40 gagne 0,63 % sur la séance.

100210b
En raison des tempêtes de neige en Amérique du Nord, la publication du chiffre des ventes au détail pour janvier aux USA est reportée d'une séance, vendredi à 13H30.


   → Point général sur le 'cas grec' :

La journée a été placée sous un flot de rumeurs, annonces et démentis divers sur le sort de la Grèce à la veille du sommet économique extraordinaire qui se tiendra à Bruxelles demain.

Signalons à titre d'exemple du combat médiatique et du jeu de pouvoirs typiques en pareil cas :

- les spéculations sur un possible communiqué commun sur la situation grecque
- les réactions sur l'article du journal Le Monde : Paris et Berlin vont présenter un plan commun pour sauver la Grèce (Réponse de la BCE : "Aucun commentaire". Réponse de Berlin : "Aucune décision n'a été prise sur une telle aide, et aucune décision n'est à attendre", etc...)
- La possible baisse par Moody's de la notation de la Grèce, l'agence souligne cependant le "très faible" risque de défaillance selon son responsable des risques souverains dans le journal Les Echos.


      √ Le verdict du marché :

Une détente des taux d'intérêt est en cours sur les obligations grecques depuis quelques jours avec un retour sur un support conséquent (par comparaison, les obligations françaises - OAT - se traitent entre 3,48 et 3,52 % depuis le 1er février )

100210Source : AFT / Bloomberg


       √ Point de vue :

            Nicolas Bouzou – Asterès : Les dettes publiques peuvent conduire à la faillite des Etats

10/02/2010

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 10/02/2010 21:48



http://www.marc-candelier.com/article-bouzou-reduire-la-dette-un-imperatif-pour-la-france-44556369.html




Milou 10/02/2010 21:41


Bonsoir Gilles.
Merci. Les US ont l'air d'attendre la réunion de demain concernant la grèce. Demain il y a aussi le chômage. Le déficit féderal est reporté. Quant au discours de B.B. ça n'a pas trop plu.
J'ai bien aimé la video de Bouzou. Je la préfère à celle que j'ai vue hier de lui aussi, mais moins pédago.


Apprendrelabourse.org 10/02/2010 21:44


Bonsoir,

Oui, vidéo bien faite, très pédagogique et qui offre pas mal d'angles de vue sur le sujet.
De quelle autre vidéo parlez vous ? Un lien peut être ?