CAC 40 : invalidation du gap baissier

Publié le par Apprendrelabourse.org

En ouvrant à 3959 points, le CAC40 a été très rapidement aspiré à la hausse comblant le gap du lundi 23 mai sur 3983 points.

La bonne orientation de Tokyo durant la nuit (+1,99%) grâce à un indicateur manufacturier qui se redresse de 45,7 à 51,3 d'avril à mai, des rumeurs de presse plus positives sur la Grèce et le maintien à 'stable' de la note de crédit AAA de la France par Fitch figurent à l'arrière-plan d'une séance où les publications en provenance d'Outre-Atlantique ont une nouvelle fois échaudé les acheteurs.

L'indice des prix immobiliers S&P- Case-Shiller cède 3,61 % en mars, l'indice d'activité de la région de Chicago chute violemment de 11 points à 56,6 en mai et le sentiment du consommateur selon le Conference Board lâche plus de 5 points à 60,8.

Bourse-CAC-310511.png

Graphiquement, le retour de l'ensemble des opérateurs après un long week-end remet donc partiellement en selle les acheteurs grâce à cette invalidation importante. La configuration est identique à celle rencontrée le 19 mai dernier (point B en rouge) où le gap le gap baissier du 16 mai (Point A en rouge) avait été comblé et invalidé, avec toutefois une confirmation à suivre. Il en sera donc de même demain même si les acheteurs se sont montrés très fermes sur les nouvelles publications US du jour, d'autant que pour l'heure, à 4006 points, le CAC 40 a retracé 50 % de la séquence de baisse de mai, tout comme le 19 mai dernier.

√ En terme de probabilités, les cours évoluent toujours dans leur canal baissier selon la droite et les parallèles de régression linéaire ci-dessous (rouge)

Cet outil statistique correspond "au point d'équilibre" du marché à partir de début mai pour la droite de régression centrale. Les parallèles de part et d'autres mesurent l'écart-type, c'est à dire l'oscillation potentielle maximum à attendre à la hausse comme à la baisse dans le cadre de la tendance. Tout débordement par rapport à cette dispersion maximale des cours accroît les probabilités d'un changement de tendance. En revanche, tant que les cours sont contenus entre  ces parallèles, la force de rappel vers le retour à la moyenne reste l'option la plus probable.

Cet outil peut être utilisé pour préciser les points de retournement possibles lorsqu'on ne bénéficie pas d'outils fins en intraday par exemple et également lorsque le doute survient vis à vis de différents tracés possibles. Le fait de manier un outil purement statistique en remplacement « de la main de l'homme » (dont les tracés peuvent être biaisés) est un plus à considérer pour prendre notamment du recul de manière neutre.

Il permet ici par exemple de mettre en lumière en complément le léger basculement baissier qui s'est opéré depuis le gap d'épuisement du 16 février (1er cercle blanc) tout en appréciant la dispersion importante qui résulte de la configuration générale depuis lors. CAC-40-proba.png

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article

Milou 01/06/2011 10:44



Merci Gilles.


Je ne peux plus suivre, pour l'intant sur mon logiciel de bourse. Mais évidemment je suis conscient que la manip des algo continue.Nous verrons sans doute la même chose cet après midi après les
macro US. Le MACD daily du SP est en train de recouper à la hausse son signal, enfin presque