CAC 40 : record annuel avant Noël

Publié le par Apprendrelabourse.org

2599633758_ff6878ee53.jpg

La sortie haussière de la zone de congestion maintes fois évoquée, entamée en début de semaine dernière et retardée jeudi / vendredi en raison des inquiétudes sur les banques, s'est enfin prolongée en cette séance du 22 décembre à la faveur d'un gap haussier entre 3 873,88 et 3 876,75 points dès l'ouverture.


Le CAC 40 gagne 0,68 % à 3 898,38 points et bute sur le gap d'octobre dernier à contre-courant de quelques baisses résiduelles sur les valeurs bancaires (Dexia - 1%, Crédit Agricole -0,70 %, BNP - 0,57 %)


221209



La croissance américaine revue à la baisse :

Le PIB US a été revu pour sa 3 ème estimation à la baisse à 2,2 % au 3ème trimestre contre 2,8 % lors du calcul intermédiaire et 3,5 % en données préliminaires.

Les bénéfices nets des entreprises US ont progressé de 12,7 % au 3 ème trimestre contre 0,9 % au second.

Toujours très résilients, les marchés actions n'ont été que très temporairement affaiblis par cette révision à la baisse et ont repris le chemin de la hausse grâce à l'immobilier.

Les ventes dans l'immobilier ancien continuent leur progression :

Les ventes de logements anciens aux USA ressortent  en hausse de 7,4 % en novembre (en bleu) au-dessus des attentes et non loin des chiffres de début 2007. Les stocks (en rouge) baissent à 6,5 mois de ventes contre 7 le mois précédent et 9,3 courant juillet.


09-12-22 existing home sales

                              Source : Tim Iacono

La baisse annuelle du prix médian se réduit à - 4,03 % en rythme annuel contre - 7,1 % en octobre et - 13,6 % en juillet.

* A suivre demain, les revenus et dépenses des ménages pour novembre à 14 heures 30 puis le sentiment du consommateur (15H55) et les ventes de logements neufs dans la foulée (16H00) 

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 22/12/2009 23:36


C'est la logique même:  les gens recommencent à s'endetter dans l'immobilier puisque les taux sont bas. Je crois qu'au Canada il se passe exactement la même chose et que le ministre des
finances Flaherty commence à s'en émouvoir. Il songe a augmenter la mise de fonds initiale, ainsi que à diminuer la durée des crédits.
Merci, et, à demain.