CAC 40 : retour au calme en trompe l'oeil

Publié le par Apprendrelabourse.org

En quelques jours, la situation des marchés s'est quelque peu stabilisée. En revanche, la configuration graphique du CAC 40 a perdu en visibilité.

Voilà pratiquement l'inverse de la situation qui prévalait lors du point précédent en matière de trading en date du 18 mars à la veille d'un week-end où l'incertitude était très grande mais où l'analyse graphique du CAC 40 permettait de cerner très rapidement l'humeur du marché pour se positionner (ci-dessous, graphique de gauche pour mémoire)

L'invalidation du large gap laissé béant sous 3871 points a attisé un nouveau courant haussier en direction du gap suivant, nouvelle résistance sur laquelle les acheteurs butent actuellement.

Pour le moyen-long terme, l'invalidation de ce gap et donc l'invalidation de l'îlot de retournement baissier qui en avait résulté est l'information centrale. A court terme, l'information disponible est très floue. L'analyse graphique ne délivre aucun signal franc.

Bourse-CAC-40-280311.png

Après un parcours qui a permis de retracer 61,8 % de la phase de baisse précédente, la configuration plaide pour un retour à un suivi et à des prises de position plus courts. Pour plus de lisibilité, les ratios de fibonacci sont repris ci-dessous dont la plupart correspondent aux supports et résistances.

Fibonacci-CAC40.png

Surtout, l'indice de la peur, le VIX, ne parvient pas revenir sous 17 avec un profil qui remet en cause l'amélioration du sentiment de marché depuis la mi-mars particulièrement en fin de séance à Wall Street. Le retournement du sentiment de marché acté le 22 février reste donc toujours d'actualité, après une 4ème tentative infructueuse à inverser la tendance.

VIX-280311.png

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article

Milou 28/03/2011 23:41



Le risqBonjour Gilles.


Il est possible que ce gap du 22 février ne soit pas comblé dans l'immédiat. Le risque d'une rechute est bien possible.


 


 



Apprendrelabourse.org 28/03/2011 23:47



 


Bonsoir,


 


Rarement il aura fallu suivre d'aussi près le VIX... ne serait-ce que pour se rappeler en permanence que son décollage à la base n'a rien à voir avec la catastrophe japonaise...