CAC 40 : série de plus hauts marginaux sans débordement

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC40 a repris une nouvelle fois de la hauteur pour cette première séance de la semaine mais à nouveau sans que les acheteurs parviennent à pousser l'avantage suffisamment loin pour débloquer la situation sur l'importante résistance aux alentours de 4100 points.

Cette résistance exprime toujours une psychologie d'ensemble où les opérateurs sont plus enclins à prendre leurs bénéfices à l'approche de ces niveaux. Elle exprime en fait la mémoire du marché, une mémoire qui se réfère à 3 grands épisodes où les vendeurs ont été dominants sous ce seuil, c'est à dire en janvier et en avril 2010 mais aussi en septembre-octobre 2008.

Cette résistance est importante car plusieurs types d'intervenants ont été concernés par le passé sur ce seuil, ceux détenant des positions à la hausse qui ont subit des pertes, notamment fin 2008, et qui préfèrent être prudents, et ceux engagés à la baisse qui voient ici une nouvelle opportunité de reprendre des positions baissières dans l'espoir d'engranger à nouveaux des plus-values, entre autres exemples.

bourse-CAC-070211bis.png

En l'absence de publications macro-économiques de 1er ordre comme la semaine passée et malgré les publications de résultats de sociétés qui se poursuivent, la psychologie peut prendre encore plus d'importance et le rapport de force entre acheteurs et vendeurs peut se jouer à très peu de choses d'ici la fin de semaine.

Il convient donc de revenir une nouvelle fois sur des unités de temps beaucoup plus courtes comme mercredi dernier via notre flash trading.

La clôture du CAC 40 à 4090,80 se réalise comme à cette date sous la résistance avec une nouvelle faiblesse à suivre en cas de rupture de 4070-4065 qui engagerait probablement un repli sur 4045 (en blanc ci-dessous) à la manière de celui déclenché sous 4050-4040 en direction de 4019 points 3 jours plus tôt (flèches en orange ci-dessous) avec le risque cette fois de rompre le mouvement haussier en place depuis le 31 janvier qui forme un biseau ascendant pratiquement en bout de course.

Compte tenu des très nombreux tests de la résistance, tout débordement à la hausse est susceptible d'activer une accélération. Plus une résistance est testée sans succès plus le risque est présent de la voir céder. Lors d'une rupture, plus les tests antérieurs auront été fréquents et longs (et éventuellement renforcés encore par de forts volumes) plus le mouvement à suivre a des probabilités d'être violent, ceci représentant un marché dans lequel de très nombreux opérateurs sont obligés de se raviser vis à vis de leurs prises de positions.

bourse-CAC-40-070211.png

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article

Lelievremilou 07/02/2011 23:37



Bonsoir Gilles.


Effectivement tout le monde à l'oeil sur le débordement des 4100 pts. Les volumes sont très moyens sur le CAC. Ils sont apparemment faibles aux US.