De bien piètres publications américaines

Publié le par Apprendrelabourse.org

Hormis le repli des inscriptions au chômage pour la semaine du 14 mai, les 3 principales publications macro-économiques du jour sont mal orientées.

 - Les reventes de logements ont baissé de 0,8 % en avril contre une progression de 2 % escomptée confirmant les difficultés du secteur immobilier, un chiffre assorti d'une hausse des stocks dans l'ancien à 9,2 mois de ventes contre 8,3 en mars.

- Les indicateurs avancés du Conference Board, ci-dessous, attendus stables régressent de 0,3 % en avril, premier repli depuis juin 2010. 6 des 10 composantes évoluent en zone négative, ce qui va dans le sens de la décélération du rythme de la croissance divulguée par les indicateurs avancés de type ISM en tout début de mois.

Leading-indicators-avril-2011.png

- Enfin, le « Philly Fed », l'indice d'activité manufacturière de la région de Philadelphie chute très largement sous les attentes à 3,9 pour ce mois de mai après 18,5 en avril (en gris ci-dessous) Les anticipations à 6 mois (en noir) dégringolent de 50% en un mois à 16,6 (et affichent une division par 4 depuis le pic atteint en mars à 63)

philly-fed-mai-2011.png

Ces publications n'ont impacté le CAC 40 qu'en fin de séance limitant la progression du jour à 1,25 % et 4027,74 points. Après avoir 'tapé' la cible du gap du 20 avril sous 3947 qui s'était ouverte depuis la rupture baissière de lundi, l'indice parisien prolonge dans des volumes plus étoffés le simple rebond technique d'hier avec une information intéressante puisque le gap à 4011 points est invalidé en clôture. Il s'agit donc de la toute première bataille remportée par les haussiers depuis le début de mois mais le mouvement reste encore assez fragile.

bourse-Paris-190511.png

→ Comment se positionner ?

Plusieurs réserves et confirmations sont en effet attendues (dernier graphique ci-dessous):

 - tout d'abord, les cours clôturent toujours sous leur ligne de tendance en place depuis le 2 mai.

 - Deuxièmement, tout affaiblissement de tendance sous le support ascendant (pointillés en vert) pourrait relancer un nouveau test des 4011 points

 - Enfin et surtout, si les gaps restent redoutables d'efficacité tant en terme de cible ou d'objectif que de déclencheurs, particulièrement aujourd'hui, la configuration présente une probabilité assez élevée d'entrer dans une nouvelle phase d'indécision et de hausse de la volatilité au sein d'un biseau d'élargissement horizontal. Une sortie à la hausse est nécessaire  bien au-delà de la clôture du jour pour asseoir la reprise haussière.

En d'autres termes, "débordement franc à suivre ou bien nouveau risque d'affaiblissement face à l'échec des acheteurs", telle est la problématique récurrente à laquelle le marché est confrontée depuis maintenant 3 mois.

Bourse-intra-190511.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 19/05/2011 23:45



Bonsoir Gilles.


Indicateurs macro très décevants. Ce qui n'a nullement empêché les US de finir dans le vert. Demain ils seront totalement "oubliés". Caldaro est toujours fortement haussier à moyen, et, long
terme. Je le suis depuis pas mal de temps, et, son analyse semble prospère :


http://caldaro.wordpress.com/2011/05/19/thursday-update-282/


 


 






Apprendrelabourse.org 19/05/2011 23:53



 


Bonsoir,


 


Il ne faut pas oublier que le CAC ne suit qu'à la traîne. La bourse de Paris est un peu marginalisée. Telle était la conclusion de cet article qui sera sans doute remis à jour à la fin du
1er semestre ou courant d'été.


 


La crise a bouleversé le comportement des grandes places financières


http://www.apprendrelabourse.org/article-la-crise-a-bouleverse-le-comportement-des-grandes-places-boursieres-63568571.html