Diamant sur CAC 40

Publié le par Apprendrelabourse.org

CAC40 30310

Le consensus des économistes attendait en moyenne 40 000 créations d'emplois en mars lors de la publication de l'enquête ADP après 20 000 destructions en février.

 

Le chiffre publié a pris le marché par surprise avec des destructions d'emplois à hauteur de 23 000 suivi d'un chiffre révisé à - 24 000 pour le mois précédent alors que le chiffre officiel est attendu vendredi à 190 000 créations d'emplois contre 36 000 destructions de postes en février (ADP ne couvre que l'emploi privé alors que le chiffre du BLS qui publie également le taux de chômage incorpore aussi les emplois publics de santé, gouvernementaux, d'éducation etc...)

310310g.png

Sur le plan graphique, le biseau d'élargissement symétrique étudié hier s'est précisé grandement dès les premières minutes de cotations sous forme d'une figure chartiste en diamant avec la validation d'un support ascendant au 3ème point d'impact suivi peu après par la validation de la résistance baissière de la même manière.

 

 . L'indicateur d'activité manufacturière de la région de Chicago a également déçu à 58,8 en mars contre 61 attendu et sous les 62,6 atteint en février. L'activité reste en croissance (indice > 50) mais progresse donc à un rythme un peu moins soutenu.

. Les commandes à l'industrie sont par contre ressorties à +0,6 % sur 1 mois en février soit 0,1 % au-delà des anticipations, suivies d'une assez forte révision de la hausse de janvier qui a été ré-évaluée à + 2,5 % contre + 1,7 % antérieurement.

 

L'évolution du biseau d'élargissement ou plutôt sa finalisation en diamant ne change rien de fondamental quant à l'objectif à la baisse constitué par la zone support constituée de la MM20 et du support (Cf. médaillon en haut à gauche) point où les acheteurs se sont bien manifestés, matérialisant le pull-back après le breakout (c'est à dire le test de la résistance cassée à la hausse jeudi, zone donc devenue support)

 

Reste à voir la portée de ce diamant. En théorie, l'objectif assigné à la rupture d'un diamant soit le report de la distance entre les extrêmes haut et bas à partir du point de sortie a été atteint à peu de choses près dans le cas d'espèce.

Toutefois, face à des renversements de ce type qui restent assez rares, il convient de garder à l'esprit qu'ils peuvent être à la pointe ou annonciateur d'un mouvement de plus grande ampleur :

 

 . On se rappellera ainsi le diamant sur plus d'un trimestre sur les plus hauts de 2007 particulièrement menaçant dont il est inutile de rappeler l'issue et les mouvements qui ont suivi, 

 . ou pour prendre un horizon complètement à l'opposé, donc très court, le diamant en intraday sur quelques heures seulement du 17 août dernier que vous pouvez retrouver dans l'article dédié "à la figure en tasse à anse"  dans la rubrique 'Se former' qui avait propulsé les cours de 3 400 à près de 3 700 points en 5 à 6 séances (laquelle séance forme aussi la base du support du canal ascendant dans lequel les cours évoluent depuis)

 

Cela renforce l'importance de la position actuelle faite de supports clefs très rapprochés pour le CAC 40 (sans oublier le contexte général des marchés comme souligné à maintes reprises durant le mois de mars) et donc l'importance pour les haussiers de confirmer ce pull-back dans les prochaines heures. En bref, objectif assigné atteint, mais psychologie du marché à surveiller (on ne gomme pas un diamant totalement de sa mémoire au seul motif que l'objectif est atteint)

 

Rendez vous est donné demain avec l'ISM Index, soit l'indicateur avancé du secteur manufacturier US pour mars attendu à 16H00 à 57 après 56,5 en février (et les dépenses de construction à - 1%) avant un long week-end de 4 jours durant lequel la bourse de Paris sera fermée. La bourse de New York sera ouverte lundi 5 avril par contre.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article