Gap hebdomadaire à la bourse de Paris

Publié le par Apprendrelabourse.org

Aucune statistique n'était au programme ce vendredi 18 juin. Le marché est resté aussi ferme qu'hésitant sur les indices actions. Graphiquement, cette séance apporte toutefois des précisions pour la suite.

A titre de débriefing, le dépassement de 3576 ouvrait une cible en direction des moyennes mobiles à moyen et long terme (MM90 en jaune et MM20 en vert sur le 1ergraphe) dans une zone de résistance dense et large à propos de laquelle nous évoquions le risque de voir les vendeurs commencer à se manifester à partir de 3695 dès mardi dernier. Si ce seuil est apparu pertinent pour le reste de la semaine, son dépassement n'a pas ouvert comme évoqué le champ vers 3741 hier notamment en raison de publications assez décevantes.

La séquence de hausse débutée le 9 juin (cercle vert) arrive à son terme au sein d'un triangle (jaune sur le 2nd graphe) dont le débordement est susceptible d'envoyer un signal plus précis et plus clair semaine prochaine, notamment à la hausse (A la baisse, le risque d'un retour sur le gap- en blanc- reste lié essentiellement à l'enfoncement des plus bas de mercredi à 3640)

Bourse-de-Paris-18-juin-2010.png

 En point de synthèse d'une semaine à l'autre, nous avions conclu vendredi dernier en mettant en avant le coup d'arrêt significatif du courant vendeur sur l'IBEX35 à la bourse de Madrid, un des écrans les plus suivis depuis des semaines. La problématique de l'élévation des taux longs espagnols n'a pas disparu mais l'impact de ceux-ci s'est largement estompé permettant de donner de l'air aux places européennes.

Certaines sociétés de gestion n'hésitent plus à indiquer publiquement revenir sur les marchés européens et le mouvement qui s'opère est désormais celui d'un rebond marqué des places les plus massacrées lors de la phase de baisse cet hiver et au printemps. La hiérarchie des performances est ainsi comme le montre l'illustration ci-dessous à l'inverse de celle constatée pendant de longues semaines.

Spain

 

C'est un premier mouvement qui reste largement à confirmer notamment à Madrid conditionné par le dépassement des 10 000 pour l'IBEX35, un seuil important symboliquement comme graphiquement.

Enfin, si les 8 séances de hausse consécutives sur le CAC 40 sont assez inhabituelles, elles restent au moins pour les 3 dernières des hausses assez anecdotiques et il faut se rappeler qu'une série de 9 avait eu lieu il y a moins d'un an. L'information dont il faudra tenir compte concerne surtout le gap hebdomadaire de lundi, le 3 ème depuis 2006. Le dernier était le "gap kerviel" en janvier 2008.

 

gap--hebdo-copie-1.png

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article

Milou 19/06/2010 18:59



Bonjour Gilles


Un article de Mieux Investir


http://mieux-investir.blogspot.com/2010/06/comment-investir-marche-baisse-monte.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Mieux-investir+%28Mieux-Investir%29



Milou 19/06/2010 16:17



Bonjour Gilles.


Je suis de l'avis de Philippe Béchade. C'est un coup bien monté : accéleration dans le dernier 1/4 h de la séance jeudi, après une séance dans le rouge, puis vendredi après des indicateurs macro
très mauvais.


Bien sûr grosse hausse Lundi, puisqu'il n'y aura pas de parution d'indicateurs non plus.


Bon WE.