L'activité manufacturière mondiale au plus haut depuis 6 ans

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit__globe_552450-15-copie-1.jpgComme chaque début de mois, le marché est attentif au chiffre des indices PMI ou ISM suivant les pays qui sont des indicateurs avancés ou précurseurs du secteur industriel en général et manufacturier en particulier, réalisés via des enquêtes auprès des directeurs d'achat d'entreprises du secteur pour le mois précédent.

Dans un second temps, le marché apprécie et se réajuste sur les chiffres réels ou 'en dur' délivrés par les statistiques de production industrielle, c'est à dire des chiffres passés qui paraîtront un peu plus tard.

Pour juger de la pertinence générale de cet indicateur avant d'aborder l'actualité du jour, voici ci-dessous la corrélation en ce qui concerne la zone euro entre le PMI et la donnée officielle publiée par Eurostat sur la production industrielle  :


MarkitEurozone.gifSource : Markit

A considérer donc pour éviter les principaux écueils. Le marché y est très attentif même si au cas par cas, son bon vouloir et la psychologie des opérateurs restent maîtres. La corrélation avec les indices actions est donc évidemment moins nette et c'est le chiffre américain qui retient avant tout l'attention.

Pour janvier, l'indicateur dépasse largement les attentes aux USA à 58,4 contre 54,9 en décembre. Toutes les composantes sont en hausse. Cela va des nouvelles commandes à l'emploi qui progresse de 50,2 à 53,3 en un mois en passant par l'export ou encore les prix qui culminent à 70 contre 55 en novembre.

napm1.gif


Sur le plan mondial, l'indice PMI (3ème courbe) ressort à 56,1 après 54,6 en décembre avec également l'ensemble des sous-indices en hausse. L'emploi repasse en zone d'expansion à 50,4 après 49,7 le mois précédent. Vous trouverez plus de détails sur cet indicateur dans Industrie - Tour d'horizon mondial des indicateurs d'activité publié début décembre.

La question est sur toutes les lèvres : "que reste-t-il maintenant comme marge de progression ?"

010210.png


En Europe, l"indice PMI de l'Euroland s'élève à 52,4 contre 52 en 1ère estimation et 51,6 en décembre, au plus haut depuis 2 ans (respectivement 53,7 / 53,4 / 52,7 en Allemagne et 55,4 / 54,7 / 54,7 en France)

Le Royaume-Uni enregistre un sommet de 15 ans à 56,7 après 54,6.

√ La périphérie de la zone euro souffre. Après les déboires de l'endettement public grec, les tensions sur les CDS du Portugal ou de l'Espagne, l'Irlande voit son indice manufacturier repartir à la baisse (4ème courbe) sans être revenu un seul mois en zone d'expansion ou même au point d'équilibre.
Le pays s'enfonce un peu plus dans la déflation cet indicateur d'activité se conjuguant avec une inflation sous-jacente sur un an de - 2,6 %, inférieure de 3,7 % à celle de la zone euro. Le PMI retombe de 0,7 points à 48,1 en janvier (des raisons météorologiques sont également invoquées)

Irish-manufacturing-PMI-2010_jan2010.jpgSource : Markit economics / Finfacts

Le CAC 40 regagne 0,60 % à 3 762,01 points réintégrant son canal haussier. Le Dow Jones est en progression de 1% environ 2 heures avant la clôture.

  → Article paru ce week-end : 

         . Or - Minières - Gold Bugs Index (HUI): Analyse graphique depuis 1996 

  → "De retour de week-end" :

  Divertissement : Attendu depuis plus de 20 ans... Wall Street II - l'argent ne dort jamais -

                   Dans les salles : Belgique : 21 avril / Québec : 23 avril /  France + Suisse : 5 mai


 



Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article