L'attention du marché sur le point de pivoter

Publié le par Apprendrelabourse.org

 Le sentiment économique de la zone euro (ménages, entreprises, construction, etc...) progresse plus que prévu en ce mois de juillet à 101,3 après 99 en juin porté par l'Allemagne, la France et l'Italie alors que l'Espagne voit sa situation se détériorer en la matière (Source : Commission Européenne)

esi_2010_07.gif Après avoir été accaparé en début de semaine et la semaine passée par la question bancaire, le marché est actuellement en stand-by mais sur le point de faire pivoter son attention sur les données macro-économiques à suivre lors des 6 prochaines séances. La saison des publications de résultats trimestriels bât son plein et ressort globalement favorable alors qu'un équilibre précaire s'est installé entre des indicateurs européens relativement bons après la secousse des risques souverains et des indicateurs US présentant beaucoup moins d'allant.

 

Fondamentalement, outre le PIB du 2nd trimestre attendu demain à 2,5 % en moyenne qui est un chiffre du passé, l'indice ISM d'activité manufacturière US est attendu en assez forte baisse le 2 août à 53,5 après 56,2 et des destructions d'emplois supérieures à 100 000 unités pour le 2ème mois d'affilée sont anticipées en l'état actuel pour le mois de juillet.

 

Ces informations, qui vont permettre de cerner un peu mieux si la 1ère économie mondiale est en décélération ou non tout en précisant le degré, arrivent dans une configuration à retenir :

 

Sur un plan large, la résistance oblique baissière de long terme (depuis 2007 en vert) concentre des forces vendeuses qui bloquent le courant acheteurs de court terme en place depuis le 20 juillet. Pour éviter un vocabulaire classique d'analyse graphique et résumer la situation actuelle, l'enjeu est donc la fin éventuelle de la consolidation qui a fait suite au décrochage du 27 avril précisément lors de la rupture de cette droite de tendance verte.

 

La-bourse-de-Paris-290710.png

 En zoomant à l'intérieur de cette zone très dense, la confrontation entre acheteurs et vendeurs vient de basculer en faveur des seconds avec la remise en cause de la tendance haussière depuis le 20 juillet dernier.

La-bourse-paris-intraday-290710.png

Mais l'essentiel réside sans doute dans le sentiment de marché sur le point d'évoluer peut être même avant la publication des chiffres cités plus haut. La phase d'élévation de la peur sur les marchés au printemps   selon l'indice VIX ci-dessous s'est résorbée progressivement mais celle-ci s'apprête à entrer dans un nouveau mouvement. Les publications sont une chose mais l'humeur du marché dans laquelle les chiffres sont divulgués en est une autre.

De la même manière que s'ouvrait lundi 19 une phase de quelques séances ou les indices bancaires étaient au centre de l'attention car capable de guider le marché, d'ici au 7 août scruter le sentiment de marché fera l'objet des priorités pour déceler tout signal et à tout le moins éviter de se mettre contre le vent.

vix-280710-copie-1.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article