Des marchés actions très versatiles

Publié le par Apprendrelabourse.org

 Si les données européennes publiées aujourd'hui sont plutôt satisfaisantes, les publications américaines le sont nettement moins, hors publications de résultats de beaucoup de sociétés cotées bien orientés.

 

Les données provisoires concernant l'activité du secteur privé de la zone euro a accéléré sa croissance en juillet à 56,7 contre 56 en juin selon l'indice PMI Composite qui regroupe l'évolution du secteur manufacturier et des services.

Les entrées de commandes au mois d'avril ont progressé de 3,8 % dans l'Euroland, soit plus d'un point au-dessus de la croissance de l'ensemble de l'Union  Européenne des 27, ce qui constitue une nouvelle preuve "en dur" de l'intérêt du suivi des indicateurs avancés ou dits "précurseurs" bien orientés au printemps malgré la crise des dettes souveraines de la zone.

Entrees-de-commandes.png Le marché s'interessera demain à cet égard à l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne au sujet duquel quelques faiblesses sont apparues le mois dernier.

 

Aux USA, les ventes de logements anciens ont baissé de 5,1 % sur un mois en juin, un chiffre toutefois bien meilleur qu'attendu puisque les économistes attendaient en moyenne une baisse de  11 %.

→ De même l'indice des indicateurs avancés américains est ressorti avec un chiffre meilleur qu'attendu mais qui se retrouve pour la première fois en zone négative depuis le 2nd trimestre 2009 à - 0,2 %.

 

indicateurs-avaces-US.jpg

 Ces données dressent un portrait de l'évolution économique mais assez peu le profil de la séance du jour, hormis en Europe, le marché étant très versatile, presque 'tourneboulé' avec nombre d'opérateurs prêts à déguarpir à la moindre nouvelle dans un sens ou dans un autre, concernant les banques et les aspects de politique monétaire.

La pression mise par l'allocution de B.Bernanké hier est ainsi retombée d'un cran à l'occasion de la seconde journée de présentation du rapport de politique monétaire semi-annuel devant le Sénat.

Tout le monde est affairé à recueillir les dernières données en avant-première sur les stress tests concernant les banques européennes, les rumeurs positives menant le bal aujourd'hui à ce sujet  pour une publication qui devrait ('devrait' car l'heure est à elle seule un autre grand sujet de spéculation) avoir lieu peu après la clôture de la bourse de Paris demain.

 

Bourse-Paris-22-07-2010.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article