Déception sur l'activité du secteur des services US

Publié le par Apprendrelabourse.org

La séance a démarré positivement dans le sillage notamment de la vive progression de Tokyo dans la nuit (+ 3,84 %) et de bons indicateurs d'activité du secteur des services en Europe.

L'indicateur PMI ressort à 53 en novembre après 52,6 en octobre (mais sous les 53,2 de l'estimation préliminaire)

Globalement en ajoutant le secteur manufacturier, c'est à dire en tenant compte de l'indice global d'activité (ou indice composite) l'indicateur pour la zone euro s'élève à 53,7 contre 53 le mois précédent, ce qui confirme l'atteinte d'un point haut de 2 ans.

* Allemagne :  Composite à 53,6 contre 52,3. Secteur des services : 51,4 après 50,7 mais les nouveaux contrats reculent de 51,4 à 48,1.

* France : 60,2 après 58,6. Services : 60,9 après 57,7 au plus haut depuis octobre 2006.

Hors zone euro, le Royaume-Uni enregistre une diminution du rythme de croissance du secteur des services à 56,6 après 56,9 le mois précédent.

En ce qui concerne les données du passé, le PIB de l'Euroland aura cru de 0,4 % au 3 ème trimestre et de - 4,1 % sur un an et les ventes au détail sont restées stables entre septembre et octobre après une baisse de 0,5 % les mois précédents (-1,9 % en variation annuelle)

√ L'illustration ci-dessous de Thomson Reuters vous montrera, en partie droite, la corrélation entre la variation du PIB et celle de l'indice PMI composite (indicateur d'activité avancé des secteurs industriel et des services) En partie gauche, la contribution des principales composantes au PIB de la zone (variation des stocks/ commerce extérieur/ dépenses publiques en positif et Dépenses des ménages et investissement en négatif)


                                →      PIB zone euro


La surprise du jour est venue de l'indice d'activité des services aux USA positionné à 50,6 en octobre, attendu en hausse à 51,5 et qui déçoit à 48,7 en novembre repassant donc en zone de légère contraction.

Même si les prix et les nouvelles commandes se maintiennent bien, le niveau d'activité actuel est jugé beaucoup plus faiblement et la composante de l'emploi alourdit le tout à 41,6.


Après avoir heurté la résistance revue hier soir en données journalières, le CAC 40 a repris le chemin de la baisse sous le coup de la nouvelle dans une zone intraday correspondant toujours au plus haut et plus bas de la séance du 17 septembre qui vous est parfaitement connue.


Décisions et prévisions de la BCE :

. La Banque Centrale Européenne a décidé sans surprise de maintenir son taux directeur à 1 %. 

   √  Perspectives à terme en l'état ?    →   Évolution du taux directeur et des taux à 3 mois (Euribor 3 mois) du marché interbancaire avec les taux implicites pour l'avenir

. Les opérations exceptionnelles de financement à long terme de soutien (ou d'urgence) vont progressivement être diminuées pour le secteur bancaire avec un dernier refinancement à 1 an mi-décembre et un dernier financement à 6 mois fin mars

. La banque a également revu à la hausse ses prévisions de croissance pour la zone entre +0,1 et +1,5 % en 2010 (contre -0,5/+0,9% précédemment) et 0,2/2,2% en 2011.
Les prévisions en matière d'inflation sont revues à la marge à 0,3 % en 2009, 1,3 en 2010 et 1,4 % en 2011 (fourchette de 0,8 à 2%)


La bourse de Paris finit à l'équilibre (+0,08 %) alors que Wall Street perd -0,83 % à 10366,15 points en ce qui concerne le Dow Jones.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 04/12/2009 09:03


top = top départ ! pas top=sommet.
je pense pour une consolidation de qques jours


Gilles Caye 04/12/2009 09:58


OK


Milou 03/12/2009 23:50


Bonsoir.
Trichet a peut être donné le top pour une consolidation, B.Bernanke aussi d'ailleurs.
Merci pour toutes ces infos.


Gilles Caye 03/12/2009 23:57


Bonsoir,

Le top  ? En quoi ?