Retour au calme à la bourse de Paris

Publié le par Apprendrelabourse.org

Après le petit début de panique hier, le CAC 40 a ouvert sur un large gap à 3 614,29 points très vite comblé en matinée à quelques points près de la zone support signalée hier.

            →  Coup de semonce avec Dubaï

L'indice reprend 1,15 % et retrouve les 3 720 points à la clôture ce qui reporte à la semaine prochaine la définition de la nouvelle tendance à très court et court terme dans une zone décidément très peu lisible où l'analyse graphique offre peu d'éléments actuellement pour trancher plus avant compte tenu d'un grand nombre de supports et résistances dans un espace de quelques dizaines de points susceptibles de faire basculer les choses dans un camp ou dans l'autre à très peu de choses près.


L'analyse graphique permet, entre autres choses, la désignation de tendances sur différents horizons de temps, de supports et résistances pour déceler les endroits où se situent les acheteurs et vendeurs en plus grands nombre mais permet de reconnaître les points où le risque est particulièrement élevé en terme de suivi de direction et donc de prise de position. 
C'est le cas ce soir et ce d'autant plus clairement que les seuils déterminants identifiés collent de très près à la réalité du marché et sont parfois même re-validés comme vous pouvez le constater. 

Force est de constater par ailleurs que les informations disponibles sur des unités de temps plus petites voire beaucoup plus petites, comme présentées habituellement, n'apportent pas non plus d'éléments actuellement décisifs en la matière.

En synthèse, l'élément dominant reste toutefois paradoxalement la tentative de ré-amorçage de la tendance haussière comme signalé mercredi eu égard à la configuration des moyennes mobiles courte et moyen terme évoluant à la hausse en parallèle (On se souviendra toutefois que ces dernières ont une force d'inertie liée à la leur mode de calcul qui font qu'elles accusent toujours un peu de retard, une de leurs principales limites)


En cas de nouvel échec de cette tentative de ré-amorçage du trend haussier, cela signerait le retour  des vendeurs avec un appétit accru très probablement (sur des points et des aspects particuliers que nous visiterons en temps opportun)

Fondamentalement, Dubaï a continué à faire l'objet aujourd'hui d'une révision très marquée du sentiment sur sa solvabilité désormais classifiée à la 5 ème position sur le marchés des CDS permettant de se couvrir contre les défauts de paiements des États devant la Lettonie pourtant très affectée.



Cette reprise en main par les acheteurs dans un contexte de défiance accrue sur les marchés du crédit est un signal plutôt favorable en ce qui concerne la faculté de récupération du marché action.

Cet état de fait laisse très peu de place à un éventuel "prétexte" dont la nouvelle aurait été l'objet pour permettre ou justifier une baisse des marchés, l'élévation du risque de défaut et un report de paiement destiné à rembourser une dette étant 2 choses bien distinctes.
Bien avant ce petit "coup de grisou", l'appréciation du risque sur Dubaï était en très forte hausse comme aujourd'hui sans le moindre impact sur les bourses du monde entier.

Wall Street ferme une séance écourtée avec une baisse limitée à 1,48 % pour le Dow Jones. La psychologie du marché sera à suivre précisément lundi avec le retour de tous les opérateurs après ce long week-end Outre-Atlantique.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 28/11/2009 14:02


Il ne s'agit plus de tendance daily, mais bien plus de divergence plus tenace sur les indices comme par exemple sur le Nasdaq en Hebdo, et divergences Macd, et Money Flow en daily
http://stockcharts.com/charts/gallery.html?$COMPQ

Enfin, bref à surveiller quand même.


Gilles Caye 28/11/2009 14:54


C'est très horizontal pour l'heure en hebdo plutôt en convergence avec les cours (hors les indicateurs de votre lien)



C'est à surveiller effectivement car très très indécis... encore un élément de plus


Milou 28/11/2009 12:31


Bonjour Gilles.
Je perçois malgré tout une certaine prise en compte des niveaux élevés des bourses, à travers des divergences baissières entre l'histogramme de la  Macd Hebdo, et, la Macd elle même.
 De plus certains indices ont vu leur Macd Hebdo couper à la baisse leur MME 9. C'est le cas du CAC, du DAX, du SSE, du HSI, des NASDAQ, et, du NIKKEÏ.
Par contre si cette divergence existe sur les Anglo Saxons (Dow, S&P et FTSE), les MACD se sont repris, et n'ont pas coupé leur MME9 Hebdo.
Qu'en déduire : à mon avis poursuite de la tendance baissière. Pour combien de temps ? Peu de temps, sans doute, car sauf panne électrique chez Goldman Sachs qui bloquerait les HFTP, ou grosse
Super New défavorable on peut parier qu'il y aura reprise en main des marchés.
 Le VIX, qui malgré ses +21% termine sur un chandelier bien noir. Et son gap d'ouverture pourrait être comblé, et, pourquoi pas invalidé. A suivre. Merci pour l'analyse, et, les
commentaires.
Bon Week End


Gilles Caye 28/11/2009 13:25



Bonjour Milou,



Oui,les divergences sont là depuis assez longtemps sur les grands indices mais elles qualifient surtout la qualité de la tendance et peuvent durer longtemps ce qui n'en fait pas toujours un
déclencheur précis mais permet de se mettre en veille ou en alerte et permet de comprendre quelle portée peut avoir ensuite une rupture de canal haussier par exemple.



Souvenez vous c'était un des points traités... le 7 septembre dernier, il y a presque 4 mois maintenant et depuis les cours ont quand même pris 10 % sur le S&P500... alors que la divergence
sur la MACD persiste depuis...
http://www.apprendrelabourse.org/article-35797099.html



Extrait : "Ceci ne remet pas en cause pour l'heure le trend mais signifie que la force sous-jacente inhérente au mouvement n'est pas aussi puissante qu'en avril par exemple ou qu'en
juillet/août."



Bon week-end,