La bourse de Paris se cale sous 3 576 points

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia actualit 675198-5Les ventes au détail US ont surpris avec une baisse de 1,2 % sur un mois au mois de mai contre + 0,2 % anticipé et 0,6 % le mois précédent (révisé de 0,6 % initialement)

Ce chiffre est dû en partie à la chute de 9,3 % des achats de matériaux de construction consécutive à la fin du crédit d'impôt destiné aux accédants à la propriété.

 

→ Sur le long terme, la physionomie de la croissance des ventes au détail et donc de la consommation américaine, moteur de la croissance mondiale depuis des décennies, conserve un profil identique :

- avec d'une part, une publication mensuelle pour mai négative mais qui ne remet pas en cause le rebond depuis le creux de 2009

- lequel reste relativement faible eu égard la cassure historique de la tendance haussière qui s'est opérée au début de cette crise.

RSXFS_Max_630_378.png

En revanche, le sentiment du consommateur calculé par l'Université du Michigan / Reuters est ressorti à 75,5 soit 1 point au-delà des anticipations et près de 2 points au-dessus du dernier chiffre. 

bourse-Paris-11-juin-2010.png

Le CAC40 revient se caler directement sous 3 576 dans une ambiance où la tension retombe d'un cran sur l'un des écrans les plus suivis depuis des semaines, à savoir l'évolution de l'indice de la bourse de Madrid où le courant vendeur a subi un coup d'arrêt enfin significatif.

La hausse du jour n'est que de 3,95 % à comparer à la panique acheteuse qui s'était soldée par un bond de 14,43 % le 10 mai dernier, consécutif à l'annonce du plan de stabilisation de l'UE-FMI et de l'intervention de la BCE, mais l'avantage en cette fin de semaine est re-passé du côté acheteur pour la 1ère fois depuis la mi-avril. Aucune amélioration significative n'est par contre enregistrée concernant les obligations gouvernementales espagnoles.

IBEX35.png

 

√ Ce début de mois a été riche en informations sur la croissance économique. Voici ci-dessous un indicateur complémentaire qui n'est pas suivi par les marchés et qui n'agit pas en interraction directe avec les cours de bourse d'autant qu'il est extrêmement récent mais qui donne un feedback général assez intéressant sur l'évolution de la marche des affaires par grands secteurs selon l'enquête ACCA qui compilent des données recueillies auprès de 2 000 comptables certifiés et expert-comptables au plan mondial (grandes institutions financières en jaune, multinationales en rouge, PME en gris et secteur public en noir)

 ACCA-Confidence.gif

Source : accaglobal

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

ussor 14/06/2010 14:35



Bonjour


Toujours intéressantes vos analyses et j'en fait profiter ceux de Boursier (ceux qui comprennent évidemment).


Nous n'avons encore pas tout vu surtout avec les Etats-Unis que la manipulation des Indices n'effrayent pas un seul instant.


A+



Milou 12/06/2010 22:49



Bonsoir Gilles


Ventes de détail en forte baisse (differentiel 1.4%), mais confiance des ménages en hausse. Paradoxe vraiment incompatible avec l'ECRI de Lakshman. QQ'un(s) triche(nt).


voir l'analyse non positive de Puplava :


http://www.financialsense.com/Market/cpuplava/2010/0610.html


 


Bon WE