La bourse de Paris se donne de l'air

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le parlement grec a voté aujourd'hui le plan-cadre d'austérité pour la période 2012-2015 en vue de l'obtention ce week-end du versement de l'aide de l'UE et du FMI. Après le vote de confiance, il s'agit d'une seconde étape qui devra encore passer demain par le vote au parlement de la loi exécutive du plan d'austérité et des privatisations, c'est à dire la loi d'application qui va décider des modalités précises de la mise en place de ces mesures de rigueur additionnelles.

Le marché a joué le vote positif bien avant son intervention au parlement. L'ensemble des résistances ont sauté une à une en direction du gap du 2 juin avant que le vote ne soit bouclé et ne laisse le marché une nouvelle fois en roue libre.

Quelles sont les forces en présence ?

La pression acheteuse se confirme mais le marché est empreint d'un empressement qui se traduit une nouvelle fois pas un mini gap à l'ouverture pour 1 point autour de 3868-3869.

Sous le support 3890-3894 qui a mené la hausse aujourd'hui sur le gap du 2 juin, une consolidation sur 3868 est susceptible de prendre forme pour mieux asseoir la hausse.

Sans changement, toute nouvelle rechute est à suivre sous 3855-3852.

CAC 40 intra 290611

 

Les acheteurs vont donc devoir maintenant montrer leur force en dehors de cette hausse qui sonne comme un soulagement mais qui sur le plan technique correspond à un retracement haussier de 50 % de la baisse entre le plus haut du 2 mai à 4134 et le plus bas du 16 juin à 3742 points (point 'C' ci-dessous), simple pause des baissiers comme ils l'ont déjà montré précédemment à 2 reprises (points 'A' et 'B')

La hausse du jour à hauteur de 1,88 % s'additionne à celle d'hier pour un gain cumulé assez important mais la clôture sous le gap qui forme toujours résistance est encore un peu courte pour en tirer des enseignements trop euphoriques.

En effet, une bonne part des vendeurs en place depuis le 2 juin sont encore présents et ne commenceront à douter réellement et à se raviser concrètement que lors du comblement et de l'invalidation du gap au-delà de 3956 points.

CAC 40 290611

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article