La confiance des investisseurs est plus faible qu'après la chute de Lehman Brothers (State Street Confidence Index)

Publié le par Apprendrelabourse.org

 

L'indice mondial de confiance des investisseurs "State Street Investor Confidence Index" est ressorti à 81,2 en novembre, parfaitement stable par rapport au chiffre publié en octobre.

Il s'agit du niveau de confiance le plus faible historiquement, près d'un point sous celui du mois d'octobre 2008, qui avait vu la confiance des investisseurs en bourse chuter de 16 points à 82,1 dans la foulée de la chute de la banque d'affaires Lehman Brothers.

 

L'indice de confiance mondial de State Street fait une analyse quantitative de l'appétit pour le risque des investisseurs. Il ne s'agit pas d'une enquête ou d'une analyse de l'évolution des opinions mais d'une évaluation des variations de tendances qui se dégagent des achats et des ventes effectués en bourse par les investisseurs institutionnels (Banques, fonds de pensions, assureurs, fonds souverains etc).

 

→ L'indice s'appuie donc sur des transactions réelles à la bourse dont l'historique détaillé depuis 2006 est repris ci-dessous.

. 100 représente un niveau de neutralité, c'est à dire que les actifs financiers à risque (actions) restent stables dans les portefeuilles et les gestions.

. Au-delà de 100, la part des actifs risqués augmente. Cela indique une plus grande tolérance au risque.

. En-dessous de 100, la part des actifs non risqués (titres à revenus fixes ou obligations) augmente au détriment des actions soulignant un accroissement de l'aversion au risque.

 

Apprendre-la-bourse-281112.png

 

→ Derrière cette stabilité quasi-parfaite (le chiffre d'octobre a été révisé de 80,6 en première estimation à 81,2) se cache un chassé-croisé assez significatif entre les USA et l'Europe, en défaveur des premiers. 

. L'indice régional de la confiance en Europe revient au contact des '100' contre 91,2 en janvier 2012, en hausse de 5 points sur un mois.

. A l'inverse, les USA perdent plus de 6 points en novembre à 72,3 seulement largement sous les niveaux observés en tout début d'année.

Les préoccupations ont traversé l'Atlantique. Après l'incertitude concernant l'élection américaine, l'attention se focalise désormais sur la 'fiscal cliff', la falaise budgétaire américaine.

Apprendre-la-bourse-281112bis.png

L'historique complet des données est accessible ICI.


Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article