Que signifie la fin du peg sur le Yuan ?

Publié le par Apprendrelabourse.org

USD-CNY.jpg

 Les marchés asiatiques ont fortement progressé dans la nuit grâce à l'annonce de la Banque centrale de Chine (de son vrai nom 'Banque Populaire de Chine') d'assouplir le régime de change qui lie le Yuan au dollar.

L'indice actions pour le continent Asie-Pacifique, le MSCI Asia Pacific Index gagne 2,8 % dans le prolongement de cette nouvelle, sa plus forte progression depuis fin novembre 2009, derrière la bourse de Shanghaï à + 2,90 % et le Nikkei à + 2,43 %. Par ailleurs, le cours du dollar-yuan tombe à son plus bas de 5 ans.

 

→ Quelle est la réalité de la mesure prise par les autorités chinoises ?

 

Sur un plan technique, le 'peg', c'est à dire l'indexation ou le lien fixe entre le dollar et le yuan qui avait été réactivé en juillet 2008 va être supprimé graduellement. La parité entre le dollar et la devise chinoise va donc évoluer sous la même forme que durant les 3 années antérieures entre mi-2005 et mi-2008. Si la direction est donnée, les modalités précises n'ont pas encore été définies.

Yuan.png

La Chine est susceptible probablement de faire évoluer la parité entre les 2 monnaies autour de son "taux central de parité" actuellement fixé à 6,8275 face au dollar et contre un panier de monnaies (Dollar de Hong Kong, Yen japonais, Euro et livre sterling)

EUR--CNY.png

 

La Chine a indiqué qu'elle était prête à rendre plus flexible le régime de changes mais que cela ne "représentait pas une base pour des fluctuations importantes". En clair, la voie est ouverte mais tant que le taux central de parité reste identique ou que la bande fluctuation autour de celle-ci ne varie pas, il y a peu à attendre en terme de pourcentage pour la réévaluation de la devise chinoise à court terme. Le grand changement sur les marchés des changes concerne l'attention dont va faire l'objet le taux central de parité qui pour l'heure est identique à celui de la semaine passée comme la bande de fluctuation toujours réduite à 0,5 %.

 

Cela place les cambistes dans l'expectative, euphoriques lors de réappréciations du yuan susceptibles d'apaiser les tensions USA-Chine et Occident-Chine avec un effet de rééquilibrage du commerce mondial mais également potentiellement affectés défavorablement à d'autres moments par de possibles déceptions sur le rythme du mouvement, dont la Banque Populaire de Chine reste seule maîtresse.

 

La bourse de Paris gagne 1,33% à 3736,15 points après l'ouverture d'un nouveau gap haussier en matinée entre 3704,59 et 3722,38 points. La nature instable de la mesure et la configuration graphique plaident pour un risque de comblement de ce gap dans un marché qui fondamentalement va attendre une validation concrète de la nouvelle politique évoquée sur le papier, avant le prochain G20 au Canada le 25 juin et scrutera quoi qu'il en soit avec attention le 'premier geste' dans le cadre de la nouvelle politique annoncée.

Bourse-Paris-21-juin-2010.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 22/06/2010 08:31



Bonjour Gilles.


Merci. Attendons de voir la concretisation.


Bonne journée.