Tendance toujours neutre à la bourse de Paris

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 reprend 1,09 % à 3 798,38 points après 3 séances de baisse sans apporter d'enseignements nouveaux en terme graphique d'autant que pratiquement l'ensemble des grands indices actions européens présentent les mêmes dispositions de neutralité comme évoqué hier en ce qui concerne le DAX, à quelques particularités près.

Le Dow Jones (+ 0,67 %)  n'échappe pas à cette tendance européenne et la renforce même avec la 18ème séance d'affilée à l'horizontale au sein d'un couloir de transactions de 2,5 % entre 10 250 et 10 500 points, le secteur bancaire américain réussissant qui plus est la 22 ème séance consécutive dans un trading range le plus resserré depuis l'émergence de la crise.


Le secteur de la consommation va-t-il débloquer la situation ?

On surveillera demain vendredi à 14 heures 30, la parution des ventes au détail américaine pour novembre en cette période d'achats de fin d'année qui qualifient ou disqualifient un très grand nombre d'objectifs annuels de chiffres d'affaires des sociétés liées à la consommation.

. Le marché attend pour l'heure en moyenne une progression de 0,6 % après 1,4 % en octobre. Les anticipations se sont légèrement amenuisées au long de la semaine.

. A 15 heures 55, la donnée préliminaire du sentiment du consommateur pour décembre paraîtra attendue à 68,8 contre 67,4.


√ 
Désendettement des ménages & endettement des Etats...

Les ménages américains, premiers consommateurs au monde, ont réduit leur endettement pour le 5 ème trimestre consécutif au rythme le plus élevé depuis 1951, début du suivi statistique, soit de 2,6 % au 3 ème trimestre.

Les entreprises réduisent le leur pour le second trimestre consécutif à un rythme de 2,6 % également, en décalage avec les ménages qui ont connu un pic d'endettement très long de 2003 à 2006 alors que les sociétés non financières l'ont atteint en 2007.

Les états et les collectivités locales accroissent le leur et l'Etat fédéral sans surprise est à des records de progression mais sous les niveaux de la fin 2008.

Au total la dette non financière américaine progresse toujours mais de + 2,8 % au 3 ème trimestre soit le rythme le plus faible depuis une décennie.

 L'Etat fédéral est le seul à pouvoir encore gravir le "
mur de la dette" pour compenser.

   (Trad. 'croissance de la dette non financière par catégorie en %')
http://idata.over-blog.com/0/40/52/94/11.2009/101209.pngSource : Fed


... mais déficit budgétaire en baisse :


Attendu à 131,6 milliards $ en novembre, le déficit fédéral retombe à 120,3 Mds $ après 176,4 au mois d'octobre. L'amélioration est en trompe-l'oeil car dans le détail, ce reflux est essentiellement lié à la réduction des dépenses, notamment dites 'de relance'. Les revenus ou recettes fiscales continuent par contre leur chute.

budgetor.gif


Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article