USA - La hausse des prix des logements se confirme

Publié le par R.Bokreta

L'évolution des prix des maisons individuelles aux Etats-Unis au mois de juin 2011 confirme le retournement de tendance et la légère hausse entamés le mois précédent. En effet, l'indice composite S&P Case-Shiller 20, qui s'appuie sur les prix immobiliers dans vingt zones métropolitaines des Etats-Unis, a vu sa croissance passer de +0,49% à +1,02% en données hors variations saisonnières. Côté métropoles, Boston (+2,7%) et Minneapolis (+2,6%) ont enregistré les plus fortes hausses alors que l’inverse a été observé du côté de Las Vegas (-0,9%) et de Detroit (-2,8%).

Une hausse des prix des logements individuels était attendue du fait de la hausse de la demande favorisée en saison printanière. Ajouté à cela, nous avions mentionné le mois dernier (cf. analyse) un certain nombre de signaux positifs sur le marché de l’immobilier américain qui allaient dans ce sens : baisse des mortgage rates accompagnée par des augmentations des mises en chantier, du sentiment des consommateurs (Michigan), du CPI, des revenus personnels ou encore une stabilisation du sentiment des professionnels américains de l'immobilier sur les perspectives du secteur (NAHB index).

En l’occurrence, notre modèle de prévision des prix a anticipé un chiffre fort satisfaisant dans la mesure où l’écart entre la valeur réalisée (+1,02%) et notre anticipation (+1,11%) fut faible et alors que le consensus des économistes tablait plutôt sur une hausse de +0,20%.

A titre illustratif, la figure représente le back-testing de nos prévisions d’évolution du S&P Case-Shiller comparées aux valeurs réalisées sur les 14 mois précédents.

Case-Shiller-mai-2011.png

Dans la continuité du mois précédent, la prévision de notre modèle pour juin 2011 (dont la valeur réalisée sera publiée le mardi 30 août 2011) s’établit à +1.33%. Notre outil nous oriente ainsi vers la réalisation d’un scénario à la hausse et plus encore avec une accélération de la croissance des prix des logements individuels américains. Si cette configuration venait à être validée et au-delà des craintes liées à la crise de la dette touchant les pays européens et les Etats-Unis, on verrait, peut-être le signe d’un retournement durable du marché de l’immobilier américain toujours convalescent depuis 2007 et la crise des subprimes.

Cependant côté facteurs, nous pouvons sentir que, malgré l’optimisme de notre modèle, la situation économique aux Etats-Unis est en train de se détériorer avec une baisse significative de la capacité d’achat de bien immobilier des ménages et des mises en chantier, ainsi que des baisses sensibles des ventes de maisons, du CPI ou encore du sentiment des ménages américains. Coté satisfaction, nous pouvons compter notamment sur une hausse relativement importante du sentiment des professionnels de l’immobilier quant aux perspectives du secteur.

La situation du marché immobilier américain commence à se dessiner pour les mois prochains. On se retrouve possiblement à l’aube d’un changement durable et peut-être même d’une sortie de crise de ce secteur (dont le poids dans l’économie américaine n’est pas négligeable) si et seulement si le scénario optimiste de notre modèle venait à être validé.

Mais il convient de rester prudent sur ces perspectives alors que les principales puissances économiques mondiales sont touchées par le fléau de leur propre dette. De plus, il se pourrait que ces deux hausses consécutives des prix de l’immobilier observées en avril puis en mai ne soient que le résultat d’un effet saisonnier dû à la hausse naturelle de demande de logement durant le printemps.

Dans l’attente de la prochaine publication du chiffre du S&P Case-Shiller 20 prévue le 30 août 2011, nous vous invitons, vous, professionnels de la finance de marché, de l’immobilier ou particuliers, à partager vos remarques et suggestions en commentaires.

 

Rachid Bokreta

Fenêtre sur Cours

 

rb@fenetre-sur-cours.com

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

fabrice 23/08/2011 17:37



Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis, à Las Vegas - Nevada


 


 


L’immobilier aux USA a fortement subi la crise des Sub-primes et la chute du Dollar. Les saisies bancaires
se sont multipliées transformant cette crise bancaire en crise immobilière sans précédent. Le Nevada et particulièrement Las Vegas ont été extrêmement touchés par cette chute immobilière faisant
suite au boom immobilier .


 


Toutefois, aujourd’hui, Las Vegas est la ville au plus fort développement économique de ces dernières
années,  ce qui en fait une destination très rentable comparée à l’immobilier en Floride ou en Californie, Los Angeles, Miami et même New York restent des destinations prisées mais très
couteuses avec des charges de copropriété et d’assurance beaucoup plus élevées comparativement avec Las Vegas.


 


Avoir un bien immobilier aux USA, à Las Vegas c’est donc possible, très rentable et facile d’y
accéder !


 


Vous pourrez trouver de nombreux biens immobiliers, Maisons, villas ou appartements à Las
Vegas à des prix très bas, en saisie bancaire, puisque nos offres commencent à 50 000 € ($68 000) et offrent une forte rentabilité locative (jusqu’à
11% de rentabilité nette) pour les investisseurs.


 


L’investissement immobilier à l’étranger et particulièrement à Las Vegas ne se résume pas au marché
locatif. Les conditions météo à Las Vegas en  font une destination de choix puisque le Nevada est totalement épargné par les cyclones et autres
tempêtes. Avec un taux d’ensoleillement très élevé et ses températures estivales toute l’année, vous pourrez aussi profiter d’une résidence secondaire de premier ordre, vous assurant, de plus,
une plus-value conséquente à la revente.


 


Las Vegas n’est pas seulement la capitale mondiale du jeu et du poker avec ses casinos au milieu du désert, mais c’est aussi une
ville extraordinaire pour ses nombreuses activités à proximité :


-          Sa station de sport d’hiver disposant de toutes les infrastructures pour le ski ou le snowboard (Mont Charleston, 3600m d’altitude) à seulement 40mn du centre-ville.


-          Son lac (Lake Mead) où vous pourrez profiter de tous types d’activités aquatiques (jet ski, bateau, pèche,
etc.) situé à 30mn du centre-ville.


-          Ces rocheuses (Red Rock Canyon), à 15mn du centre-ville, permettant tout types de randonnées à pieds ou à
cheval.


-          Las Vegas c’est aussi l’organisation des plus grands shows, concerts et spectacles du monde ,comme le cirque du soleil, dans les casinos les plus
prestigieux, Bellagio, Caesar Palace, MGM, Wynn, City Center, etc..


 


Las Vegas est la seule place au monde offrant de telles opportunités immobilière, sans concurrence.


Alors n’hésitez plus, c’est plus que jamais le moment d’investir à Las Vegas et de devenir
propriétaire.


 


Notre équipe Francophone :  www.invest-lasvegas.com est spécialisée dans l’accompagnement et la vente de biens immobiliers et l’investissement pour les francophones. Nous pouvons prendre en
charge également la gestion locative. Notre bureau en France est en relation quotidiennement avec nos agences de Las Vegas. Nous saurons vous conseiller rapidement à chaque étape de votre
investissement à la fois en termes de gestion locative, de travaux éventuels, de déclaration fiscale, entretien des résidences secondaires et dans vos démarches (défiscalisation, visa,
green-card, création de LLC, etc.) pour vous assurer un service de qualité répondant à vos attentes.