Apprendre la bourse : Formations en triangle

Publié le par Apprendrelabourse.org

 

→ Au programme de cette formation à la bourse et au trading : Les formations graphiques en triangle

 

- Les triangles ascendants

- Les triangles descendants

- Les triangles symétriques ou ressort

- L'accompagnement des volumes

- Détermination de l'objectif théorique

- Les formations graphiques élargies

 

 

La leçon n°8 aborde les configurations en triangle. Ceci afin d’approfondir les notions abordées lors du chapitre précédent.

 

On dénombre trois types de triangles : les triangles ascendants, les triangles descendants et des triangles symétriques. Les triangles correspondent à une phrase de consolidation ou d’indécision provisoire avant la reprise d’un mouvement directionnel.

 

La variation des cours se réduit graduellement et semble converger alors que l’on observe une réduction des volumes de transaction. Il existe aussi des formations élargies que nous verrons à la fin de ce chapitre. Depuis plusieurs mois, nous pouvons identifier la formation d’une figure en triangle sur le CAC 40.

 

Voici les caractéristiques d’unefigure en triangle. Les deux droites de tendances tracées à partir des creux et sommets convergent l’une vers l’autre. Chaque droite de tendance doit être touchée au moins deux fois pour valider la figure. Au deux tiers ou au trois quart de la figure, les prix doivent cassés et sortir du triangle.

 

Voici un triangle ascendant, les cours suivaient une dynamique haussière et marquent une pause en consolidant et en dessinant un triangle. On distingue une baisse de volume dans le triangle et une augmentation à la sortie. On distingue bien les points d’impact sur les droites de tendance.

 

Voici un triangle descendant. Nous distinguons bien les trois points d’impact. L’objectif d’un triangle est quant à lui calculé en reportant cette hauteur à la sortie du triangle ce qui donne pour objectif ce niveau de prix.

 

Voici le triangle symétrique ou ressort. Nous retrouvons toujours les points d’impacts sur les droites de tendance. L’amplitude de variation des cours diminue traduisant une compression des cours. La sortie est violente dans ce cas de figure avec des volumes qui augmentent.

 

Voici la formation élargie, nous retrouvons toujours les points d’impact sur les droites de tendance. L’amplitude des variations des cours augmente et l’objectif du triangle est calculé en reportant sa hauteur à la sortie du triangle ce qui donne comme objectif ce niveau de prix.

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article