Le CAC 40 confirme

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 gagne + 1,18 % à 3 209,56 points dans des volumes qui continuent à s'étoffer quelque peu. L'ensemble des grands indices européens ont confirmé le passage de leur moyenne mobile à 10 jours et terminent dans le vert (mis  à part Amsterdam à l'équilibre à - 0,01 % et Milan qui baisse légèrement de - 0,59 %)

 

Les opérateurs ont continué à être 'baignés' par les annonces de plans divers ou les précisions concernant ceux en cours :

- concernant le plan de relance économique US : les rumeurs vont même au-delà des 700 milliards $ évoqués hier et l'impact positif est constitué également par la volonté de la nouvelle administration d'aller vite une fois installée aux commandes le 20 janvier tout en évitant de laisser l'impression d'un flottement d'ici là.

- la Fed a par ailleurs annoncé d'autres mesures en terme de refinancements pour les titres adossés à des créances commerciales, de cartes bleues, hypothécaires et de prêts aux PME entre autres à hauteur de 800 milliards $ pour permettre de suppléer aux marchés de la titrisation vers lesquelles les banques ne peuvent guère plus faire appel pour refinancer leurs encours et donc continuer à réaliser des prêts comme auparavant dans ces secteurs.

- En France où le moral des industriels est tombé au plus bas depuis 1993, un plan de relance équivalent à 1 % grosso modo du PIB devrait être annoncé, ciblé sur l'automobile et le bâtiment qui souffrent.

Le climat des affaires dans les services suivant l'Insee se dégrade également à 77 contre 81 en octobre et 104 en avril dernier. Les perspectives générales de cet indicateur plie largement en zone négative à - 32 contre - 1 au début du printemps.

Le chômage est par ailleurs mal orienté ainsi que l'immobilier avec une chute de - 44 % sur un an des ventes de logements neufs au 3 ème trimestre. L'OCDE prévoit une baisse du PIB français de - 0,4 % sur 2009 (USA : - 0,9 % / Euroland : - 0,6 %)

D'un point de vue fondamental, le PIB US pour le 3 ème trimestre est ressorti en baisse de - 0,5 % conformément aux attentes après - 0,3 % estimés en première approche. Le PIB allemand également en baisse de - 0,5 % annoncé il y a quelques jours a été confirmé à ce niveau.

Sur le plan immobilier, la chute libre des prix immobiliers continue outre-Atlantique suivant l'indice S&P Case / Shiller qui rétrograde désormais en septembre de - 16,6 % au plan national sur un an à une vitesse grandissante puisque la baisse de - 2,2 % entre les 2 premiers trimestres 2008 est passée à - 3,5 % entre le 3 ème et le 2nd.

 

 

San Francisco dévisse littéralement de - 3,9 % cette fois sur un seul mois contre - 3,5 % de juillet à août pour une baisse annuelle qui est de l'ordre de - 30 % désormais comme à Phoenix, Las Vegas ou Miami. Le différentiel devient aussi important entre les prix immobiliers de la ville et les prix nationaux qu'au moment de l'éclatement de la bulle internet qui avait éclaté en 2001 et 2002 et dont la métropole avait subi le net contrecoup.

 

La confiance du consommateur calculée par le Conference Board se ressaisit légèrement pour ce mois-ci à 44,9 contre 38,8 le mois dernier mais toujours à des plus bas de plus de 15 ans.

 

Sur le terrain économique, les baisses deviennent parfois 'saisissantes' suivant les secteurs  avec par exemple une réduction de la production d'inox en France par Arcelor de - 50 % et une chute de - 40 % des immatriculations de voitures neuves en Espagne en octobre. En Angleterre, le montant des prêts immobiliers a chuté de - 44 % en un an en octobre avec une légère reprise récente toutefois de + 7 % sur un mois.

 

Le Dow Jones prend + 0,43 % à 8 479,47 % à la veille de la parution  des commandes de biens durables pour octobre attendues en baisse de - 2,8 % après + 0,8 % en septembre et des revenus / dépenses des ménages. Ce sera la dernière séance à New York de la semaine, puisque jeudi est férié pour Thanksgiving et vendredi la bourse ne sera ouverte que pour une séance écourtée.

L'euro repasse les 1,30 $ en hausse de + 1,02 % alors que le pétrole retombe sur les 50 $ le baril.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article