CAC 40 - Analyse graphique - : ...6000 points...et ensuite ?

Publié le par Gilles Caye

Après avoir vu sur longue période le Dow Jones (cf. Dow Jones - Analyse technique - 26.4.07 : record historique sur la résistance moyen terme) et le DAX (cf. Bourse de Francfort : aspiration vers les plus hauts historiques ?), regardons aujourd'hui les seuils de résistance concernant le CAC 40. Compte du retour de l'indice français à des niveaux plus visités depuis décembre 2000 soit bientôt presque 7 ans, il convient de croiser les données mensuelles et trimestrielles pour déterminer au mieux les futures zones de résistance sur la route de la hausse si elle devait se poursuivre. Il faut noter qu'en données hebdomadaires, les seuils principaux repris ici se retrouvent peu ou prou. Que voyons nous ?

  • Le canal haussier de long terme né en 2003 aura connu sa 2nd plus importante amplitude de variations en mars/avril 2007 après celle de avril/mai 2006. Nous sommes passés d'un stade de 'danger' sur la tendance de plusieurs années à une 'euphorie' qui laisse en perspectives les 6400, voire les 6600 alors que nous étions il y a quelques semaines à ausculter la zone des 5300 regardant 5000 et les 4600.
  • En divisant le graphe suivant des résistances et support de très long terme en pointillés, on observe que l'indice connaît une progression ici moins rapide divisée en 5 zones parallèles (la crainte-peur, normalisation, neutralité, retour de l'euphorie et euphorie) ou à la baisse (euphorie, normalisation, neutralité, retour de la peur, crainte-peur)
  • Le début d'ascension vif presque parabolique actuel rappelle celui de la fin de 1999 avec l'amplitude en moins, l'indice étant coïncé dans son étroit canal long terme. Les technoloqiques menaient la danse en 1999/2000, aujourd'hui ce sont principalement les financières qui ont le plus gros poids et amènent par les liquidités, les dettes et effets de levier de fonds d'investissment ou de hedge fund à faire 'crépiter' les OPA un peu partout surtout depuis celle de Barclays sur Abn Amro.
  • Si le coup de froid de la crise russe et asiatique de 98 nous avait fait passer d'un début d'euphorie à un début de peur, la crise du risque crédit de février n'aura été que bref retour en zone de neutralité.
L'euphorie actuelle est véritablement mondiale et non plus seulement sectorielle,  nourrissant et se nourrisant des financières soit le coeur même du dispositif financier global.

Le CAC 40 a du chemin à faire à la hausse pour toucher sa résistance LT...de la poursuite au-delà de la leur pour le DAX et pour le DOW JONES dépendra en grande partie cette issue. Nous regarderons prochainement d'un peu plus près en complément ce que fait l'indice S&P 500 aux USA pour avoir une vue plus large. Bien évidemment un suivi des financières est là également toujours de plus en plus d'actualité pour cerner au mieux les choses.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article