CAC 40 : les acheteurs se remettent en position

Publié le par Apprendrelabourse.org

31309a-le_cac_40_gagne_4_68_pourcent.jpgLa bourse de Paris reprend 0,86 % sur la séance menée par les valeurs financières qui avait un peu souffert hier des propos des agences de notations sur les notations du Royaume-Uni, de l'Espagne et de la France, engageant ces pays à tenir des politiques budgétaires plus fermes.

Le courant actuel du marché reste cependant le même, dominé par le rattrapage des places boursières les plus touchées ces dernières semaines 
 avec un grand écart une nouvelle fois entre la bourse de Madrid qui regagne 1,07 % (Athènes + 2,62 %) et Zurich à + 0,08 % dans une forme de recouplage de l'ensemble des indices actions (Cf.  Europe - Comparatif des performances boursières )

Les acheteurs ont cependant repris l'initiative dans l'après-midi soutenus par la baisse assez inattendue de 0,2 % des stocks des grossistes américains en janvier contre une hausse du même ordre escompté et après une révision à la baisse de -0,8 % à - 1 % du chiffre de décembre.

→ En conséquence, le ratio stocks / ventes atteint un record de faiblesse sur 10 ans, alors que les ventes en gros ont dans le même temps progressé de 1,3 % sur le mois considéré, soit le 10ème mois de hausse consécutif.


100310b.png

                        Source : US Census Bureau

Sur un plan strictement graphique, le CAC 40 se repositionne donc en clôture juste sur 3940 points, prenant une petite option sur un possible nouveau dégagement à la hausse avant la fin de semaine dont l'agenda économique est beaucoup plus fourni, notamment vendredi avec 2 chiffres sur la consommation Outre-Atlantique.

100310.png


Avec le recouplage à l'oeuvre depuis plusieurs séances entre indices action en zone euro et hors zone euro en Europe d'une part et avec leurs cousins américains d'autre part, cette phase de hausse (qui reste à valider) est susceptible de devoir s'appuyer sur un regain plus général et donc sur les indices américains. Ceux-ci sont un peu sortis de notre champ de vision ces derniers temps compte tenu des évènements mais ils arrivent maintenant sur des résistances majeures, notamment concernant le Dow Jones qui plafonne sous 10 600 points depuis le début de semaine, et qui nécessitent donc pour l'avenir une attention à nouveau plus soutenue.

Vous pouvez retrouver ces éléments dans notre analyse de la mi-décembre 2009
Dow Jones - Analyse graphique : 3 ème charnière entre 10500 et 10800 qui sera remise à jour en temps opportun. Le point essentiel pour l'heure est constitué par l'indice des petites valeurs US, le Russel 2 000, qui clôture ce soir à 674 en hausse de près de 15 % sur un mois (+ 0,78 % ce jour / graphe ci-dessous), les acheteurs tentant une remise en cause du trend baissier entamé en 2008. A suivre en parallèle des grands indices.

big-copie-2.gif



. A noter après clôture : le déficit budgétaire américain s'est élevé à 220,9 millliards $ en janvier en ligne avec les attentes et filant tout droit vers le record annuel prévu aux alentours de 1 500 milliards $ pour cette année, et toujours sans amélioration notable du côté des recettes fiscales encaissées par le gouvernement alors que les dépenses s'allègent avec la réduction des programmes de soutien à l'économie.

budgetor.gif

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Tud 11/03/2010 11:54


un investissement rentable pour le coeur, moins pour le porte-feuille mais quand on paye des impôts autant les distribuer dans de bonnes oeuvres.

http://divertissement-sortie.over-blog.com/article-toit-a-moi-46219389.html


Milou 10/03/2010 22:47


Bonsoir Gilles.
Merci. Ce déficit n'a pas laissé de marbre le Dow qui finit à +0.03% par contre le S & P est toujours aussi leste +0.45%. Il s'approche du plus haut de 1150.45 !!