L'évènement - USA : chômage au plus haut depuis 26 ans

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les destructions d'emplois se sont élevées à 190 000 au cours du mois d'octobre, légèrement au-dessus des 175 000 attendu. Le chiffre d'août a par contre été favorablement révisé passant de 263 000 à 219 000.

Sur les 3 derniers mois, la moyenne se situe à 188 000 destructions mensuelles contre une moyenne de 357 000 les 3 mois précédents et 645 000 sur la période novembre 2008 à avril 2009.

La construction, l'industrie manufacturière et le commerce de détail sont toujours parmi les secteurs qui payent un lourd tribut sans amélioration notable.


Source : BLS

Les nouvelles personnes sans emplois se sont accrues de 558 000 durant le mois dernier à 15,7 millions faisant passer le taux de chômage de 9,8 à 10,2 % en un seul mois. Depuis le début de la récession les personnes au chômage ont progressé de 8,2 millions d'individus (taux à 5,3 %) Les chômeurs de longue durée représentent plus du tiers de ce total désormais.

Le taux de chômage est le plus haut depuis le printemps 1983 et sur des plus hauts historiques depuis la guerre.




→ Bulls vs. bears : match nul

Le marché est resté contenu entre sa résistance et son support de très court terme en données horaires (2nd graphe) avant de littéralement 'se coucher' dans l'attente de la divulgation de la statistique du jour.



La nouvelle a fait plonger les cours mais les bears (baissiers) n'ont pas réussi à faire plier les bulls (haussiers) dans la zone centrale (1er graphe) notamment après la parution d'une nouvelle baisse de 0,9 % des stocks des grossistes en septembre après les - 1,3 % enregistrés en août.

Le CAC 40 termine à l'équilibre (- 0,04 %) comme le Dow Jones (+ 0,17 %)

Le marché reste particulièrement indécis et remet à lundi la décision pour des éléments graphiques qui restent pleinement d'actualité comme vu hier → Les bulls se dévoilent un peu plus

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article