L'accalmie...

Publié le par Apprendrelabourse.org

La fin de séance hier à Wall Street a tourné au massacre sur les titres bancaires avec une chute de Bank of America de 28,97 % et une perte de 4 % du Dow Jones.

Retournement ce jour avec les mêmes scores à la hausse entre 25 et 31 % pour BoA, Citigroup et Jp Morgan.
Le support très important détaillé hier dans l'article intitulé '
Banques : l'hécatombe' est pour l'heure entrain de jouer son rôle pleinement avec un comportement similaire aux 2 précédentes périodes de stress vécues sur cette zone même si un excès baissier lors la 2nd partie de séance hier soir, a été enregistré, constituant une capitulation probable à confirmer ces prochaines heures.

√ L'indice BKX des bancaires après un plus bas à 25,33 progresse de + 14,56 % à 29,03. Le Dow Jones clôture sur une hausse de + 3,51 %.

Paris s'est calée sur la chute d'hier à New York et termine sur une légère perte de - 0,67 % à 2 905,57 points. Les volumes se reconstituent un peu et sont les plus importants depuis le 19 décembre dernier.

Société Générale grimpe de + 10,29 % grâce à l'annonce d'une prévision d'un résultat net de 2 milliards d'euros pour 2008. BNP en difficultés a réussi à se redresser avec son démenti concernant une augmentation de capital qui entretenait la rumeur depuis quelques jours.

Le nouveau secrétaire présumé au Trésor,  Timothy Geithner, remplaçant de Paulson, a été auditionné aujourd'hui par le Sénat en vue de sa nomination effective qui reste encore en suspend en raison d'anciens problèmes fiscaux relatifs à une somme de 34 000 $ non réglée. La décision de sa nomination définitive sera prise demain dans l'après-midi et devrait lever les doutes sur ce premier 'loupé' de l'administration Obama, qui se trouve encore à l'heure actuelle sans pilote assermenté à la tête de cette institution décisive en matière financière et économique (Geithner était jusqu'ici président de la Fed, district de New York et vice-président du comité de politique monétaire de la Fed à Washington)

Demain, nous prendrons connaissance des permis de construire délivrés en décembre aux USA ainsi que le nombre de mises en chantier.


Pour l'heure, le marché immobilier ne trouve toujours pas son point bas : l'indice NAHB de confiance des promoteurs immobiliers tombe à un nouveau record de grande faiblesse à 8 en ce début d'année après 9 lors des 2 derniers mois de 2008. Une chute presque interrompue depuis les 72 de juin 2005.

* Standard & Poor's a dégradé la note de crédit long terme du Portugal après celle de l'Espagne et de la Grèce. La notation passe de 'AA-' à 'A+'.
Concernant l'Irlande, alors que S&P est susceptible d'initier une dégradation comme mentionné précédemment, Fitch, une autre agence de notation, vient de confirmer la note 'AAA' avec une perspective 'stable' (Le faible endettement par rapport au PIB comparativement aux autres pays européens au départ de la crise 'compense' la vive dégradation en cours et constitue 'une force' pour l'analyste) La 3 ème agence Moody's qui lui accorde une note 'AAA'- stable - est aussi entrain de réétudier le dossier comme pour d'autres pays.

Complément sur les anticipations du marché obligataire sur l'inflation à court et moyen terme en France et en Europe :

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article