Banques : l'hécatombe

Publié le par Apprendrelabourse.org

Pas d'effet Obama pour la reprise des cotations à New York (lors de la clôture à Paris)
Comme nous l'avons souvent observé ensemble, le marché se fiche éperdument la plupart du temps du calendrier et de ce type de rendez vous public.
Quant aux données en provenance de la nouvelle administration, une grande part est déjà connue et intégrée depuis longtemps. La réalisation effective et les impacts concrets des mesures seront de toute façon évalués en continu au fil des jours, des semaines et des mois à venir. C'est une adaptation de chaque instant. 
A cet égard hier, nous avons 'pris date' avec quelques données de fond actuelles sur
le chômage et l'inflation pour juger des évolutions futures.

* Le sentiment économique des investisseurs en Allemagne, suivant l'indice
ZEW, confirme sa légère remontée pour le 2 ème mois consécutif à - 31 après -45,2 en décembre (courbe accessible en cliquant sur le lien précédent / réponses complètes de l'enquête par zones, secteurs, etc...)

L'actualité du jour est à nouveau centrée sur les titres bancaires (suivi du secteur automobile)

Bank of America plonge de - 20 %, JP Morgan de - 12 % et Citigroup de - 10 %. En France, l'évocation d'une possible nouvelle aide gouvernementale qui réduirait les dividendes ainsi que l'ensemble des nouvelles désastreuses enregistrées depuis lundi dernier amènent SG à fondre de 13,67 %, BNP de - 13,33 % (avec une "réservation à la baisse" temporaire due à un trop grand décalage entre vendeurs et acheteurs / Le résultat net pour 2008 serait positif de 3 Mds € contre 3,8 attendus) Caisse d'Epargne perdrait selon des infos de presse 1 milliard € pour 2008. La Banque postale a vu sa note abaissée par Standard & Poor's de 'AA-' à 'A+', avec une 'perspective négative'. Le CAC 40 perd 2,15 % à 2 925,28 points.


√ Centrons nous ce soir sur la situation technique qui a beaucoup évoluée depuis la configuration "assez peu engageante" visualisée le 12 janvier.


L'indice BKX des bancaires US, en perte de plus de 13 % ce soir, est entrain de tester son support qui remonte au milieu de la précédente décennie en plongeant dans le cadre d'un biseau descendant dont le support a enrayé (à l'heure de ce scan) la chute. Les tensions en zone de sur-vente commençent d'autre part à devenir importantes.

 


Par rapport au S&P 500 et au Dow Jones (DJIA), une divergence apparaït. Alors que le BKX fait de nouveaux plus bas, les indices restent toujours au-dessus des plus bas de la fin novembre (Graphe 2)

 


C'est un point de passage majeur, voire considérable d'un point de vue graphique. En deça, une aggravation de tendance serait à craindre (hors 'capitulation' fréquente en ce genre d'endroits) avec un possible retour des indices sur leur plus bas (pour mémoire CAC 40 : supports vus fin octobre)
A la hausse, l'épuisement baissier théorique qu'exprime ce biseau donne un potentiel de reprise assez important.
En terme de volatilité, plus modérée durant 3 mois, celle-ci vient de passer une résistance, qui plaide, avec une probabilité élevée pour un mouvement violent.


                                Copyright: © Chappatte - www.globecartoon.com/dessin

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article