Francfort sous 4 000, New-York sous 7250

Publié le par Apprendrelabourse.org


Le DAX 30 à Francfort lâche - 1,95 % à 3 936,45 points. Amsterdam, moins bon score en Europe perd - 2,25 %. Après les banques, cette première séance de la semaine voit des dégagements appuyés sur les valeurs industrielles à l'image de Daimler, BWM en Allemagne mais aussi des géants comme General Electric ou Alcoa à Wall Street ou encore Du Pont à - 7,21 % ou  Caterpillar en baisse de  - 5,78 %.

Les bancaires qui avaient effectué un rebond en début de séance ont à nouveau pâti de nouvelles informations du nouveau patron du Trésor qui viennent encore brouiller les cartes et 'torpille' quelque peu l'assurance de voir l'essentiel du secteur bancaire rester dans le privé tel que la Maison Blanche l'avait indiqué vendredi, ce qui avait permis de contenir la baisse. Le secteur termine tout juste à l'équilibre. Il est désormais question de nationalisation partielle éventuelle et de conversion de titres de dettes en actions au sein de certaines banques avec des graduations très diverses suivant la situation dans laquelle se trouve chacune des banques. Manque de visibilité quasi total.

Nous prenons résolument le parti comme fin janvier / début février à nouveau de ne pas détailler ces énièmes annonces dont la redondance est dévastatrice au fil des jours et constitue autant un espoir déçu d'un point de vue psychologique qu'il diffuse encore plus intensément le sentiment que les autorités courent après les évènements sans réelle maîtrise. L'action résolue en terme de nationalisation pour nettoyer le problème n'est  pas présent en l'état. Ce sont les faillites éventuelles qui décideraient de la nationalisation ou pas. Le 'jeu' apparaît ainsi quelque peu 'inversé' par rapport au cas suédois qui fait référence hsitoriquement en la matière et aux annonces des premiers jours de l'administration Obama qui faisaient part d'une volonté de 'prendre les choses en main'.

La sanction du marché est lourde avec une perte de - 3,41 % pour le Dow Jones à 7 114,78 points. La mise à jour de l'analyse graphique de l'indice américain de fin janvier ci-dessous ne comporte aucun changement. Les 7 250 n'auront tenu que quelques heures. Nous sommes à un plus bas depuis 1997.


Paris perd - 0,82 % à 2 727,87 points.

 → Article paru ce week-end :

         . CAC 40 - Analyse graphique : ... et dessous ?



"De retour de week-end" : mise à jour de notre article du 21 septembre dernier intitulé Vers une évolution de la place de l'or au sein des matières premières ?




Le marché ne valorise plus l'or comme les autres matières premières. La décorrelation est très nette. Vers un changement de statut plus profond en cours ? A suivre.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article