Bourse : forte hausse dans de faibles volumes

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'agenda des marchés était très peu fourni aujourd'hui avant la journée de demain pendant laquelle paraîtront les ventes au détail aux USA pour le mois dernier, les prix à la production (juin) et les stocks des entreprises au titre du mois de mai alors qu'en Europe, l'indice Zew allemand pourrait animer la fin de matinée.

* Seul le déficit budgétaire américain était au programme avec un alourdissement comme attendu de 94 milliards $ en juin ce qui porte pour la première fois le total à plus de 1 000 milliards $, à 1086 Mds $ exactement depuis le début de l'exercice en octobre 2008.



Les recettes baissent de 17 % alors que les dépenses s'envolent de 37 % sur un an à la fin du 1er semestre.


* En Europe, le train de la hausse a été assuré par Francfort qui prend + 3,19 % à 4 722,34 points et Amsterdam (+ 2,71 %) qui bénéficie d'un gain de Philips + 7,26 % à 13,89 € en raison d'un résultat positif au 2nd trimestre de 45 millions € contre une perte de 132 Mio € anticipée (à comparer avec 732 Mio € de bénéfice un an plus tôt, soit une baisse de - 94 % / Le groupe a réussi néanmoins à amortir une chute de 19 % de son chiffre d'affaires sur la période)

Paris s'offre un rebond de 2,31 % à 3 052,08 points dans une configuration d'ensemble détaillée un peu plus tôt en cours de séance → CAC 40 - Analyse graphique




La phase de baisse initiée le 2 juillet dernier a été brisée ce jour comme le montre le graphe ci-dessus en intraday. Il reste néanmoins pour les prochaines heures à confirmer le passage de la résistance en vert sur cette unité de temps de très court terme (qui correspond elle-même à la résistance revue cette après-midi reprise en blanc dans l'encadré en gris)

Le Dow Jones gagne + 2,27 % à  8 331,68 points emmené par les bancaires (l'indice BKX réalise la plus forte hausse depuis la 1ère quinzaine de mai à + 6,53 %)


 → "de retour de week-end" :

     . A consulter :  Note de conjoncture immobilière des notaires de France - Juillet 2009 - Evolution des prix au m2 et comparatif des valorisations au plan international (ci-dessous)




      . c'est dans l'air du temps : les nouvelles habitudes de dépenses des ménages américains suivant une étude  réalisée fin mars par McKinsey. 90 % des répondants disent avoir réduit leurs dépenses en raison de la crise dont 33 % de manière "significative".

 

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article