Vivendi - Analyse graphique

Publié le par Michel Delobel

(Michel Delobel / ACGest - formations et coaching) - Il est temps de refaire un petit point sur Vivendi, que nous suivons sous l’angle de l’analyse technique depuis maintenant plus de deux ans.

Mon dernier point sur Vivendi remonte à fin avril, alors que la valeur se trouvait toute proche d’un niveau charnière : le seuil des 21€, sorte de point pivot entre un scénario de hausse et de retour dans une tendance plus positive, et un scénario de retour de la baisse en direction des 16.3€.


En observant le graphique ci-dessous, on voit aisément que malgré une orientation plutôt positive des marchés depuis fin avril, Vivendi a connu un parcours bien plus difficile : échouant contre le seuil des 21€, puisque la valeur n’aura pu clôturer au delà, malgré une tentative haussière en direction de la résistance rouge le 7 mai dernier, Vivendi aura connu presque trois mois de repli continu.

 

Un repli a relativiser partiellement toutefois, en raison du versement d’un dividende de 1.4€ le 12 mai (soit quand même 6.6% du cours à ce moment là), responsable du gros gap visible sur le graphique. Cela n’enlève toutefois rien au mouvement de baisse qui suivra, et aura, comme anticipé, envoyé la valeur jusqu’au support majeur des 16.3 euros (touché très précisément à l’ouverture des marchés le 8 juillet dernier).

Adieu donc la possible ETEI (épaule-tête-épaule inversée) envisagée fin avril en cas de dépassement des 21€ et confirmation au delà de la résistance rouge, puisque c’est à une poursuite du repli au sein du canal baissier rouge auquel nous avons assisté. A quoi s’attendre maintenant que le seuil majeur des 16.3 a été atteint ? Là est toute la question pour l’évolution de la valeur au cours des prochains mois.


En s’appuyant sur le graphique ci-dessus, on ne note pas de réel signe d’amélioration : certes, la valeur rebondit pour l’instant sur ce fameux seuil des 16.3, touché brièvement lors de la panique d’octobre 2008, mais ce rebond est encore trop précoce et trop timide pour pouvoir en conclure quoique ce soit. La tendance MT reste à la baisse au sein du canal rouge (la résistance orange n’ayant été ajoutée que dans une optique CT, pour suivre plus précisément les évolutions de la valeur), et tant que Vivendi ne se sera pas extraite par le haut de ce canal, la tendance restera négative.

D’autant que si le support horizontal des 16.3 aura parfaitement joué son rôle, on ne peut pas en dire autant de la parallèle verte inférieure. Des parallèles que j’ai toutefois passé au second plan, tant elles s’avèrent moins pertinentes depuis quelques mois.

A plus court terme d’ailleurs, et afin de mieux déceler d’éventuels signaux de poursuite ou de changement de tendance, je vous propose quelques tracés supplémentaires sur le graphe ci-dessous :

 

 

Plus que les parallèles haussières vertes, Vivendi semble en effet bien plus sensible aux parallèles haussières bleu foncé. Ce sera l’un des tracé à surveiller pour les prochaines semaines. On y rajoutera les parallèles marron, matérialisant une sorte de canal baissier CT. Le franchissement de la résistance intermédiaire contre laquelle la valeur est en train de buter validerait un probable retour sur le gap des 18.5 (en rose) et le haut du canal marron. Ce n’est qu’une sortie haussière de ce canal qui pourrait valider un retour de la valeur en direction des résistances orange et rouge.


Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que le gros gap baissier (également en rose) consécutif au versement du dividende sera dès les prochaines séances au delà du canal baissier rouge. Un comblement à venir de ce gap signifierait en parallèle une sortie haussière du canal rouge, et donc la fin de la tendance baissière en place sur Vivendi depuis 2007. Nous n’en sommes pas encore là, mais le comportement du marché dans son ensemble depuis quelques jours, et la préservation du seuil des 16.3 euros en font un scénario tout à fait crédible pour les prochains mois.

Une autre alternative serait un échec contre le gap des 18.5, le haut du canal marron ou le haut du canal rouge, suivi d’un retour sur le tracé bleu (restant à valider) voire le seuil des 16.3€. Sa rupture serait alors une indication a priori particulièrement négative, qui pourrait envoyer la valeur ses niveaux de 2002/2003. Nous aurions alors l’occasion de refaire un point sur le titre.

Mais attention, car la possibilité d’une éventuelle fausse cassure a également gagné en probabilité, du fait du passage du bas du canal rouge sous ce niveau dès les prochaines séances. Une cassure des 16.3 suivie d’un appui et rapide rebond sur la base du canal rouge est également un scénario envisageable pour les prochaines semaines.

Nous voilà donc armés pour suivre Vivendi cet été, le premier objectif de très court terme restant le gap ouvert sur les 18.5.

A bientôt pour un nouveau point graphique sur Vivendi.

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article