Le CAC 40 cherche sa voie

Publié le par Apprendrelabourse.org



Séance très technique aujourd'hui à la bourse de Paris avec la séance dite des "4 sorcières" qui intervient 4 fois par an à la fin de chaque trimestre civil, le 3 ème vendredi du dernier mois.

Cette séance voit l'arrivée à expiration des contrats à terme et options sur actions et indices (mensuels et trimestriels) qui sont liquidés et repartent sur une nouvelle échéance mensuelle et trimestrielle  (lors des échéances mensuelles, on parle de journée des "3 sorcières")

* Contrats à terme : titre représentatif d'un engagement d'acheter ou vendre un actif (exemple : des actions) à une échéance donnée pour une quantité donnée à un montant fixé le jour de la prise d'engagement

* Option : titre représentatif du droit d'acheter ou de vendre durant une période donnée pour un montant donné à un prix et à une date fixés au départ un actif donné.


Les opérateurs liquident ou lèvent à cette occasion les options sur achat ou vente qu'ils avaient pris en fonction de leur paris ce qui génère souvent d'assez forts volumes mais aussi parfois des décalages et un accroissement de la volatilité.

Ce jour, si les volumes ont été les plus importants depuis début 2009 avec 6,845 milliards € traités sur le CAC, on ne note pas d'accroissement significatif de la volatilité.


Le chandelier en forme de petit "pendu" détaillé hier n'a pas trouvé de confirmation d'un retournement de tendance à court terme. Au contraire, le chandelier du jour laisse ce soir les opérateurs dans la même incertitude avec un chandelier qui s'apparente ce soir à une étoile filante.


Il ne s'agit pas à proprement parlé d'une étoile filante, la mèche haute étant trop petite pour la valider pleinement (minimum 2 fois la taille du corps) mais celle-ci a été reprise dans la légende du graphique ci-dessus pour imager et surtout en traduire l'esprit comme lors des cas qui ont déjà été rencontrés précédemment durant l'été comme signalé à l'aide des flèches oranges.

A nouveau donc l'alerte n'est pas très significative (couleur verte et mèche réduite) avec une portée de très court / court terme mais ceci montre la difficulté à poursuivre sur le rythme haussier antérieur. Le passage des plus hauts a sonné le retour rapide des vendeurs et/ou le manque de puissance des acheteurs.

Le CAC 40 concède - 0,19 % à 3 827,84 points alors que le Dow Jones regagne quelques dizaines de points à 9 820,20 (+ 0,37 %)

Pour ceux à la recherche d'une analyse plus fine que les données quotidiennes ci-dessus concernant le CAC40, une descente sur des données compressées en 5 minutes offre un panorama plus précis (cliquer pour agrandir)


On perçoit ainsi très bien que la dynamique reste haussière mais elle ne fonctionne plus sur l'ancien trend difficilement tenable qui a repoussé, au contact de son ancien support en jaune devenu résistance après cassure, la tentative de déborder les plus hauts d'hier.


Les autres supports haussiers de moindre pente en vert sont aussi sur le point de se mêler avec les extrêmes d'hier (vert et rouge) qui restent en référence.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article