Bourse : détente palpable mais non décisive

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'indice mondial de la confiance des investisseurs institutionnels (State Street Investor Confidence Index) a décru de 5,1 points en juin à 99,2. Cet indice n'est pas le résultat d'un sondage comme beaucoup d'indicateurs mais l'évaluation des transactions réelles des investisseurs entre actifs risqués et non risqués, 100 représentant ici le point 'zéro' ou le point de neutralité. L'appétit pour le risque en Europe remonte des profondeurs à 87,9 signalant une moindre propension à vendre même si la publication signale toujours dans l'absolu une aversion pour le risque supérieure sur le vieux continent à celle présente aux USA ou en Asie.

State-Street-Confidence-Index.png

L'amélioration est par ailleurs très présente sur le marché obligataire américain où nombre d'investisseurs ont trouvé refuge ces dernières semaines. De retour au-delà de 3 %, les taux d'intérêts à 10 ans connaissent l'une de leur plus forte détente depuis début janvier.

TNX-280611.png

Néanmoins, malgré le dépassement de certains seuils, les probabilités vont toujours dans le sens de la baisse (couloir en bleu ci-dessus) et plaide encore pour une détente toute temporaire, une information corroborée par l'analyse en intraday ci-dessous puisque les taux n'ont pas repris les niveaux où à 2 reprises la confiance des investisseurs a flanché, soit en tout début de mois et le 15 juin. Dans l'attente des décisions au parlement grec d'ici jeudi, les investisseurs se mettent en position pour sortir des obligations et se remettre plus largement sur les actions mais le pas décisif reste à franchir. Les investisseurs restent donc l'arme au pied dans l'attente de l'issue.

TNX-intraday-280611.png

→ Concernant la bourse de Paris, nous avions laissé le CAC 40 jeudi 23 juin dans une configuration où 3852 points et 3775 points formaient les supports et résistances déterminants. Aucune évolution significative n'est intervenue depuis lors si ce n'est la confirmation de ces seuils qui forment un couloir de transactions.

Les acheteurs entendent bien mener le rebond une nouvelle fois sur 3775 points mais les prises de bénéfices apparaissent rapidement au-delà de 3850 points, un seuil sous lequel la force de rappel en direction des 3800 reste active d'autant que la séance du jour s'est ouverture une nouvelle fois par un gap haussier entre 3806 et 3803 points.

Les risques de prises de bénéfices entre 3852 et 3890 sont importants. Ce dernier seuil est par contre susceptible d'enclencher au-dessus plus nettement la hausse en direction du gap du début de mois avec toutefois une nouvelle opportunité pour les vendeurs de revenir à proximité de la MM200. Les prises de positions à la hausse sur rupture restent donc a priori assez complexes à gérer comme depuis près de 9 semaines maintenant, ici en raison de la multiplicité des résistances (et en tout cas plus difficiles qu'entre 3775 et 3852)

CAC-280611.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 29/06/2011 00:00



Bonsoir Gilles


Les bourses jouent l'approbation des mesures d'austerité en Grèce, mais j'ai regardé les volumes. Ils ne sont pas très épais aux US. Cela confirme bien que les investisseurs sont restés sur les
oblig.