Bourse : l'essentiel à retenir avant le week-end de Pâques

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit__globe_552450-15-copie-1.jpgL'ISM Index (1ère courbe) a largement dépassé en mars la moyenne des anticipations (57) et le chiffre de février (56,5) en s'établissant à 59,6, au plus haut depuis le mois de juillet 2004.

8 des 10 composantes progressent, la plus forte progression revenant aux prix avec un gain de 8 points à 75. 6 des 10 composantes de l'indice global enregistre même une accélération du rythme de leur progression suivant cette enquête auprès des directeurs d'achat du secteur manufacturier.

 Indice-ISM-manufacturier-mars-2010.gif

C'est le même constat en Chine où l'indice Markit culmine au plus haut depuis le début du suivi statistique en 2004 à 57 après 55,8, ou pour l'indice PMI officiel en hausse de 3,1 points à 55,1.

En zone euro, l'indice PMI manufacturier grimpe à un plus haut de 40 mois à 56,6, légèrement au-dessus du chiffre délivré plus tôt en données provisoires et reste donc en zone de croissance pour le 6ème mois consécutif.

. L'Allemagne dépasse les 60 à 60,2 au plus haut depuis 10 ans (avril 2000)  agrémenté de la plus forte hausse des commandes à l'export depuis que ce suivi existe, soit en près de 15 ans.

. Autre fait marquant en Europe : l'Espagne émerge enfin de la zone de contraction dans laquelle elle est restée engluée depuis novembre 2007 (Idem pour l'Irlande)

. La France se situe à 56,5 après 54,9 le mois précédent

. La Grèce décroche et s'enfonce par contre plus profondément dans la récession.

 Zone-Euro-PMI-mars-2010.jpg

 Source : Markit

 

→ A la veille de la publication du chiffres des créations / destructions d'emploi pour mars Outre-Atlantique et d'un week-end de 4 jours à la bourse de Paris et de 3 à la bourse de New York,  écoutons ce que nous disent les graphes en épurant les choses au maximum pour bien les mettre à plat avant ce long week-end :

 

Commençons pour Wall Street et le Dow Jones, par un rapide débriefing des éléments relatifs au doji pierre tombale (gravestone doji) traité vendredi dernier et qui laissait augurer "en pratique d'une situation qui peut amener le marché à venir tester la qualité de l'offre durant 1 à plusieurs séances 'à plat' avant le verdict du combat sur le support" pour reprendre les termes exactes de l'énoncé d'alors. La zone d'offre en orange aura donc été sans décision tout au long de la semaine avec un indice directeur qui aura viré à plat. La réprésentation du graphe ci-dessous n'est pas en chandelier japonais mais en chandelier et volume (+ le chandelier est large plus il y a eu de volumes échangés)

suivi-doji-pierre-tombale.png

 "Sans décision tout au long de la semaine" ne signifie pas forcément pour autant que nous n'ayons pas obtenu de nouvelles informations pour en tirer profit. Au contraire. Restons en chandelier et volume mais passons en données hebdomadaires pour rendre les choses explicites. Tout cela forme un nouveau sommet en pince à exploiter comme nous l'avons rencontré ces derniers mois et semaines (16 octobre ou récemment les 4 et 5 mars par exemple)

Chandelier-et-volume-Dow-Jones.png

 

Pour la bourse de Paris, le CAC 40 ci-dessous (+1,52 % ce jour), reste dans le cadre du scénario central (le plus probable) de continuation haussière après réalisation d'un simple pullback hier avec en objectif toujours 4088-4100. Invalidation du scénario central sous le support.

bourse-de-Paris-CAC-1.png

Il reste néanmoins à lever quelques petites hypothèques dont la principale est reprise en blanc (il y en a d'autres comme les aspects résiduels décrits hier sur la formation en diamant ou encore liées à la réaction sur les destructions d'emploi dans un marché qui attend un chiffre officiel conséquent ajusté ce soir à 184 000 créations soit un delta de 220 000 d'un mois sur l'autre en moyenne - En fonction de la publication et des réactions en cours de week-end, nous affinerons éventuellement ce point en détail durant les 4 jours à venir si besoin est)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 02/04/2010 09:07



Merci Gilles, et, bon WE de Paques.


Il y a quand même qquechose qui ne plaide pas pour une amélioration du NAHB, et, bien sûr reflète la possibilité des ménages US à investir dans les biens immobiliers :


http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=dc779bf1e0ffe0d511d41b499a13ba17