Bourse : soulagement après l'emploi US ?

Publié le par Apprendrelabourse.org

Après 4 séances orientées négativement, la bourse de Paris a vu en fin de semaine le retour des acheteurs et un gain de 1,33 % à la suite d'une publication rassurante concernant l'emploi américain.

La première économie mondiale a créé 244 000 emplois en avril, contre 185 000 attendus par le consensus, et après 216 000 au mois de mars.

Il s'agit d'une surprise favorable et d'un soulagement par rapport aux 3 publications intermédiaires publiées cette semaine sur le même thème (faiblesse de la composante de l'emploi dans le secteur des services, déception concernant l'enquête ADP avec 179 000 emplois créés dans le secteur privé contre 201 000 attendus mercredi et hausse des nouvelles inscriptions au chômage pour la semaine du 23 avril)

Sur le fond, aucune évolution notable ne ressort de cette publication qui confirme simplement l'amélioration soulignée le mois précédent, les créations s'installant au-dessus de 200 000 pour le 3ème mois consécutif avec une variation annuelle qui reste en réalité parfaitement stable à 1%.

creations-d-emplois.png

→ Quelles conséquences graphiques ?

De manière théorique, la clôture hebdomadaire laisse donc ouvert comme scénario principal la poursuite haussière selon l'illustration synthétique ci-dessous.

Biseau-d-elargissement-descendant.png

En pratique, 2 éléments sont à prendre en compte :

. la seconde partie de séance à New York, plus difficile, a vu le CAC 40 refluer sur 4010 hors séance à l'heure de la clôture de Wall Street, dans un contexte de nouvelle cacophonie européenne à propos de la réunion informelle à Luxembourg hier soir à laquelle ont participé les Ministres des Finances allemand, français, italien, grec et espagnol, réunion associée à l'étude de la sortie de la Grèce de la zone euro selon des informations de presse (Der Spiegel/Les échos)

. en intraday (ci-dessous), la clôture se réalise au-dessus de la ligne de tendance baissière en place depuis le 2 mai mais la reprise en main des acheteurs reste encore fragile. L'emploi US n'a pas permis de 'gommer' la nette déconvenue concernant l'ISM des services.

Bourse-CAC-intra-060511.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

jsnea 08/05/2011 06:28



Bonjour


Dommage que les chiffres de l'emploi US soient manipulés sciemment.


Quant à Ben Bernanke il se dirige tout droit ver un QE3 si on le laisse faire à Washington (?).



Milou 07/05/2011 23:05



Bonsoir Gilles.


Les bougies US ne m'ont pas convaincu! Les 2 nasdaq sont bien en hausse, mais les bougies sont noires. Le S & P nous montre un doji qui a eu toutes les peines du monde à finir juste blanc.


Bonne fin de WE.