Bourse : toujours incertain malgré une pluie d'indicateurs

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le verdict du marché est implacable. Les cours évoluent bien au coeur d'une tendance neutre à très court terme. Les forces s'équilibrent parfaitement avec un nouveau doji sur la séance. Il est difficile d'avoir plus incertain.

Soumis à un nombre pourtant impressionnant de données économiques souvent contradictoires, haussiers et baissiers se neutralisent totalement.



Il est vrai que les marchés américains seront fermés demain pour le Thanksgiving Day avec un agenda pratiquement vierge sur les 2 dernières séances. Le rapport de force, en complément des éléments déjà présentés est susceptible de basculer sur les supports et résistances ci-dessous sur fond d'une tentative de ré-amorçage du trend haussier de court terme.



Au chapitre économique, les dépenses des ménages américains ont augmenté de 0,7 % le mois dernier contre -0 6, % en  septembre, les revenus progressant de 0,2 % comme le mois précédent.

En revanche, les commandes de biens durables perdent 0,6 % toujours en octobre après un bond de 2 %. La statistique est assez difficilement lisible ce dernier chiffre ayant été très fortement révisé puisqu'il avait été annoncé en 1ère estimation à seulement + 1 %.

Cela ne change cependant que très peu de choses sur la physionomie d'ensemble des variations sur longue période, ces 2 données se redressent mais toujours à partir d'un niveau de grande faiblesse qui les laissent toujours en zone de 'convalescence'.

L'indice de confiance du consommateur calculé par l'Université du Michigan se redresse enfin très légèrement à 67,4 après 66.

La seule information fondamentale qui ait évolué assez profondément parmi les multiples annonces du jour et qui n'a pas encore été traitée concerne les ventes de logements neufs qui gagnent 6,2 % sur un mois en octobre en volumes, soit un plus haut en 1 an.

Mais le point principal ne se situe pas tant sur les volumes que sur les prix dont la variation annuelle lissée se réduit désormais à une vitesse moindre.




Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 26/11/2009 15:26


oui je me suis mal exprimé. Ce que je veux dire c'est que les indicateurs (Michigan, ménages, ventes de logements neufs) se redressent , s'ils sont dignes de confiance, donc devraient montrer aux
investisseurs que l'économie est vraiment repartie dans le bon sens. Donc que le $ devrait se raffermir. Ne rien faire contre ce mouvement de chute va créer de l'inflation supplémentaire via
l'energie par exemple, ou l'alimentaire.


Gilles Caye 26/11/2009 15:39


Les devises fonctionnent entre elles en bonne partie sur les différences de taux d'intérêts et suivant les anticipations les concernant

Apprendre et
comprendre la bourse, la finance et l'économie : taux d'intérêt et devises



Milou 26/11/2009 00:01


Bonsoir Gilles.
Je ne sais pas quelle est la part de la verité dans les chiffres que nous envoient les autorités US. J'ai été un peu glacé par l'analyse de Fremon de la Societé generale (enfin les extraits qui
circulent !!). Puis ce soir par les commentaires désesperés d'un analyste de Nathan's à partir de ce document

Lire le § "Soc Gen Boxing in the worst case....."

http://economicedge.blogspot.com/search?updated-max=2009-11-20T14%3A24%3A00-08%3A00&max-results=7

Ce qui semble paradoxal c'est que les autorités de la FED laissent filer ainsi le $ (1.51$ pour 1€ ce soir).

Allez ! bonne fin de soirée. Il va falloir se remonter le moral !!


Gilles Caye 26/11/2009 00:10


Bonsoir,

Il y a eu beaucoup de changements de méthodologie dans les calculs statistiques ces derniers temps, pas tous stabilisés ... certains ont été signalés sur le site (taux d'épargne, PIB...)

Qu'est ce qui semble paradoxal dans la baisse du dollar ? S'ils tentent de remonter les taux pour ce faire... attention...

Merci pour le lien.