CAC 40 : contrepied sans tonus

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le contrepied attendu hier avec le retour des acheteurs en fin de séance à Wall Street s'est matérialisé ce jour via un gap haussier à l'ouverture et la formation d'une figure de retournement sous la forme d'un îlot de retournement (island reversal). Le plus souvent constituée de plusieurs chandeliers à sa base, la figure présente n'intègre certes que celui de la séance d'hier mais pas sous la forme d'un doji pour être qualifié de "bébé abandonné", figure rare, souvent puissante et qui signe fréquemment le départ de retournements majeurs.

 

ar1.png

Les bulls montrent donc bien leurs cornes avec un gap entre 3 348,64 et 3 374,78 points mais la configuration d'ensemble à court terme désigne plus un marché toujours en recherche de support sur cette zone rouge avec 2 séances présentant une mèche longue sous le corps du chandelier hier et une mèche longue haute sur la séance du jour (Cf. article sur les top et bottom tail)

Les forces haussières et baissières se neutralisent donc toujours, l'essentiel de l'information dans le rapport acheteurs/vendeurs étant maintenant dans l'issue de ce gap dont le comblement et l'invalidation pourrait envoyer le signal d'un simple baroud d'honneur pour les bulls, en même temps qu'il enlèverait l'espoir développé hier de bénéficier enfin d'un support plus précis dans cette zone.

 

En UT 1 heure ci-dessous, le profil est d'ailleurs nettement plus à la 'stabilisation après sursaut' qu'au réel départ haussier. Les cours restent coiffés par leur résistance baissière et les bulls n'ont pas encore réussi à faire 'sauter' les ordres stop des vendeurs à découvert un peu au-delà, signal haussier capable de ramener les cours sur 3 576 points (ellipse blanche)

ar.png

 

A la baisse, aucun élément nouveau n'est à signaler par rapport aux énoncés précédents. Précisons toutefois que la situation de sur-vente historique rencontrée sur le point bas du 7 mai dernier au lendemain du Krach éclair à la bourse de New York n'est plus comparable à celle d'aujourd'hui. Le CAC 40 n'est pas sur-vendu comme à cette période.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article