Le secteur pétrolier cale également

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 a terminé la semaine à nouveau pratiquement à l'équilibre lors des 2 dernières séances grappillant quelques rares points à la hausse. L'indice reste bloqué sur sa résistance à 4150 points dans une configuration qui milite donc toujours en faveur d'un essoufflement du mouvement tant que les cours évoluent au sein du biseau ascendant en place depuis 2 mois.

L'important secteur bancaire qui était à surveiller en fin de semaine en raison de la publication des résultats de BNP Paribas (-0,90 %) confirme sa temporisation sous ses résistances comme étudié dans notre article de mercredi. Le soutien apporté par les valeurs bancaires s'épuise.

Un manque de ressort auquel s'associe également l'ensemble du secteur pétrolier, que ce soit au niveau américain, européen ou français.

Bourse-CAC-180211.png

Sur un plan large, le secteur énergétique aux USA (XLE – seconde courbe) arrive sur une résistance assez significative après un parcours de 6 mois très fortement haussier mais extrêmement peu soutenu par les volumes.

XLE.png

En Europe, la séquence de hausse de l'indice sectoriel DJ Stoxx 600 Oil & Gas est en proie à une très importante résistance où l'appétit des vendeurs est déjà un peu plus visible qu'Outre-Atlantique.

DJ-Stoxx-600-oil-and-gas.png

Enfin, en France (dernière courbe ci-dessous), l'indice sectoriel CAC Oil & Gas n'assure plus de relais à la hausse dans une configuration graphique où le biais reste même encore baissier.

Compte tenu de l'importance de Total (1ère capitalisation du CAC 40 avec un poids de 12,13% dans l'indice) et du secteur bancaire, l'indice français est confronté à un épuisement d'un tiers environ de sa capitalisation sur ces 2 seuls secteurs (avec une incidence indirecte sur près de 50 % de l'indice suivant les périodes)CAC-Oil-and-GAS.png

 

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article