Or - Minières - Gold Bugs Index (HUI): Analyse graphique depuis 1996

Publié le par Gilles Caye

L'or consolide depuis son sommet à 1 226 $ l'once atteint fin 2009 avec un retour vendredi sur 1 074. Compte tenu de la baisse de l'euro ces dernières semaines, l'or reste cependant sur de très hauts niveaux une fois converti dans la devise européenne.

  → Qu'en est-il des mines d'or ?

Voyons ci-dessous, en données mensuelles, le Gold Bugs Index (ou 'HUI', du nom de son symbole ou code), l'indice des minières non-hedgées (c'est à dire qui ne couvrent pas leurs ventes d'or à plus de 1 an et demi)

Cet indice créé le 15 mars 1996 comprend 15 grandes compagnies cotées parmi lesquelles figurent de grands noms comme Harmony Gold, Gold Fields, Newmont ou encore Barrick.

                  √ 
Composition de l'indice, pondérations et suivi de la cotation

Depuis la chute de la fin 2008 et tout au long de l'an passé, les acheteurs avaient repris la main de manière implacable.

Pourtant sur cette vue historique, il apparaît assez clairement que ce mouvement n'a plus rien avoir avec la structure haussière qui était en place depuis 2001, pleinement validée par les 3 indicateurs sous la courbe, et qui s'est évanouie une fois les supports des biseaux ascendants rompus en 2008.

Qui plus est, le rebond en l'état s'apparente plus à un pull-back sur l'ancien support devenu résistance, point d'impact qui signe également un 'double top' (à 516 il y a 2 mois et 519 début 2008) montrant l'incapacité des acheteurs à réaliser un plus haut 
(cliquez sur le graphique pour l'agrandir)

big


Depuis, sur un horizon plus court, le canal ascendant (blanc) vient de rompre tout comme la moyenne mobile à 200 jours. Après 100 points perdus lors des 13 dernières séances, un pull-back contre le support (440) est possible. Sous le support actuel, un décrochage sur la ligne d'appui horizontale suivante est le principal risque nettement alimenté par des indicateurs en tendance baissière. Vigilance.

A plus long terme, ces indicateurs sont représentatifs d'une force sous-jacente qui n'est pas pour l'heure en faveur des acheteurs que ce soit en données mensuelles comme ici ou en données hebdomadaires ou journalières. Fragilité.

L'indice étant à l'aube d'un nouveau mouvement, en 2010, on recherchera donc une confirmation sur toute zone d'achat via une invalidation de ces divergences baissières.

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article