Quelles sont les anticipations d'inflation ?

Publié le par Gilles Caye

La semaine passée nous avons défini les anticipations d'inflation comme l'un des premiers déterminants des phénomènes d'inflation et/ou de déflation. 

    → Apprendre et comprendre l'économie : les anticipations d'inflation

Passons aujourd'hui aux choses concrètes.

Synthèse des différentes anticipations d'inflation disponibles en zone euro

L'ensemble des différentes mesures disponibles pour la zone euro à un horizon de plus d'un an sont reprises dans le tableau ci-dessous où l'on retrouve les différentes catégories citées dans la première partie suivant le mode d'évaluations (survey based measures = enquêtes ou financial market based measures = cours des marchés financiers), les agents ou acteurs (consumers = consommateurs / Professional Forecasters = économistes essentiellement / Financial market participants = opérateurs sur les marchés) puis leur fréquence et leur horizon. 


mesures-anticipations-d-inflation.png

Source : Banque Centrale Européenne

Nous allons tout au long de l'article voir les principales et intercaler quelques éléments concernant les USA pour les aspects les plus importants. Pour chaque évaluation, un lien vous est proposé pour vous permettre de faire votre propre suivi.

Anticipations des ménages

. Les anticipations des ménages dans l'Euroland sont évaluées par la Commission Européenne via son enquête qui constitue une
des composantes du sentiment économique souvent présenté mois après mois (prochaine parution le 29 mars, ci-dessous évaluation à fin février) L'intérêt de cette donnée est qu'elle reprend également comme l'indice global les anticipations des industriels et du secteur de la construction. En voie de redressement donc.

price-expectation-in-the-EU.png
. Aux USA, la principale donnée concernant les consommateurs est issue d'une publication de l'Université du Michigan qui montre que même si les anticipations actuelles ont fortement chuté et se situent dans leur moyenne depuis 25 ans, on ne peut ignorer la rupture opérée en 2003 qui décrit une tendance ascendante.

MICH Max 630 378Source : Banque Centrale américaine

Anticipations des professionnels

Pour les économistes, analystes et prévisionnistes ;

. la BCE compile chaque trimestre via l'enquête SPF (Survey of Professional Forecasters) les anticipations d'un panel  de 50 à 60 professionnels :

SBF.png

   → détail des anticipations du panel pour le 1er trimestre 2010 du tableau ci-dessus. L'évolution historique est reprise dans le graphe de synthèse en fin d'article.

. Comme pour les USA et d'autres grandes régions de la planète, Consensus Economics interroge des banquiers, des grandes sociétés et des universités ou encore des cabinets d'analyse indépendants :

   → consensus à fin 2009 pour les USA : 2,1 % contre 1,9 % le trimestre précédent / Les données pour l'Europe sont également reprise dans le graphe de synthèse.

. Enfin, l'Euro Zone Barometer permet de recueillir des anticipations via sondage d'échantillons de professionnels ou de consommateurs sur les préoccupations principales (Exemple ci-dessous. Dans l'ordre : Emploi, situations économique, sécurité, inflation, santé)

survey.png



Anticipations des marchés financiers

Il s'agit là ni plus ni moins du calcul du point mort d'inflation via les marchés obligataires tel que nous l'avons détaillé en décembre 2008 dans l'article ci-dessous :

   Apprendre et comprendre la finance : comment approcher l'inflation via le marché obligataire ?

Rappel express : il s'agit du différentiel entre les taux des obligations et des obligations indéxées sur l'inflation.

- Situation actuelle ci-dessous à gauche pour la zone euro selon dernier bulletin mensuel de la BCE. (La dernière évaluation via les swaps reprises dans le tableau de synthèse en début d'article est utilisé depuis 2006 pour pallier certaines distorsions dans le calcul du point mort d'inflation. Les obligations indexées peuvent par exemple rencontrer une faible liquidité... laissons cela de côté)
A droite, point mort d'inflation en France selon l'Agence France Trésor (AFT) qui gère la dette de l'Etat français.

 

ECB-BEIR-euro.png pt_mort_fr-3.jpg

- Aux USA, selon Bloomberg :

BEIR-USA.png

En résumé pour la zone euro :

Le point mort d'inflation (courbe bleu) a subi le même choc que celui observé aux USA. Situation actuelle 'normalisée' également suivant la lecture des marchés de taux. Les anticipations des 2 panels d'économistes (SPF via la BCE ou le consensus) n'ont par contre subi aucune évolution notable.

Anticipations-inflation.png

La suite ? Enormément de choses vont dépendre du débouclage ou des stratégie de sortie des plans de soutien budgétaires (Endettement des Etats) et monétaires (accroissement des bilans des banques centrales) ou au contraire de la continuation dans la fuite en avant. Le lien entre Etat et banque centrale peut devenir à terme décisif en matière d'inflation suite aux moyens colossaux mis en oeuvre pour assurer un contre-choc au choc déflationniste, ce qui a permis de revenir "à la normale". Pour simplifier, l'essentiel pour l'avenir est concentré dans les conséquences des sommes mobilisées pour permettre ce "V" visible sur les 2 dernières courbes. Comment cela fonctionne ? A suivre prochainement. 

Publié dans INVESTIR EN BOURSE

Commenter cet article

Milou 28/03/2010 22:14


Bonsoir Gilles.
Peut être que certains analystes ne voient pas la même chose. Même s'il semble que l'inflation redevient normale, pour un certain temps. Il se pourrait que le climat pourrait se gâter. Et le V
pourrait bien se transformer en W.
Yannick Colleu attire notre attention sur une analyse de la BRI concernant l'évolution de la dette des états :
http://www.bis.org/publ/work300.pdf?noframes=1

Bonne fin de WE


Gilles Caye 28/03/2010 22:25


Bonsoir,

Merci pour le lien.