Une séance faite de petits détails à suivre

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia_actualit__globe_552450-15-copie-1.jpgAprès l'annonce de l'assouplissement de son régime de change au cours du week-end dont les effets ont été bénéfiques lundi sur les marchés, la Chine a concrétisé aujourd'hui le 'premier geste' attendu dans ce sens via une baisse de son taux central de parité ou cours pivot de référence autour duquel la le dollar-yuan peut évoluer de 0,5 % de part et d'autre.

Fixé à 1 dollar = 6,8275 jusqu' à hier, le taux de change a été modifié à 6,7980. Dans les faits toutefois et malgré l'appréciation du yuan, le consensus a été douché par des achats de dollars et des cotations qui sont apparues assez rapidement rester dans la bande de fluctuations du cours pivot précédent suivant document ci-dessous (Bid = achat / Offer = vente / OTC = Over The Counter = transactions de gré à gré) , ou suivant la référence prise, dans la partie supérieure de la bande de fluctuation du nouveau taux central.

CNY-22-juin-2010.png

 

→ En Europe, le principal rendez vous se situait en Allemagne avec la publication de l'indice mensuel IFO du climat économique. La confiance des entreprises allemandes a progressé de 101,5 à 101,8 entre mai et juin.

GSK 220610 Uhr

 L'horloge du cycle économique concernant l'industrie manufacturière n'appelle pas de commentaire particulier et va dans le sens des récents records de hausse en rythme annuel de la production européenne. Cet indicateur que nous suivons régulièrement apporte une visualisation le plus souvent très intéressante sur le cycle économique tiré pour une bonne part par l'Allemagne en Europe, mais cela ne restitue pas l'indice IFO dans toute ses composantes puisque ce dernier intègre en plus de l'industrie, le secteur de la construction et l'activité de gros et de détail.

 

A cet égard, l'IFO (graphe suivant - Indice en rouge) est arrivé à un point de possible inflexion en raison du regroupement de ses différentes composantes avec une baisse à 102,4 contre 102,6  attendu des anticipations à 6 mois (en jaune) à comparer avec un chiffre de 103,7 en mai, ce qui ramène pratiquement l'indice à sa position du mois de mars en la matière. Ceci va donc également dans le sens de l'affaiblissement du rythme de croissance déjà constaté en début de mois sur les indicateurs PMI.

GSK_220610_Klima_Dtl.gif

 

→ Le CAC 40 cède 0,83 % à 3 705,35 points avec un comblement du gap ouvert hier. Est-ce le début d'une séquence de baisse ?

A très court terme et suivant la configuration en UT 15 minutes (cours compressés par quart d'heure) reprise ci-dessous qui n'est que le prolongement de celle de vendredi dernier, le biais haussier est conservé en clôture. Avec une clôture à Wall Street en baisse de 1,43 % où le 'dopant' chinois s'est volatilisé en même temps qu'il plombait le secteur énergétique, ce quasiment à l'inverse de la séance du 10 juin dernier (Cf. Wall Street : la Chine et le pétrole en arbitres ) le risque d'inversion de tendance à très court terme se situe sur le support oblique baissier vers 3650 actuellement (et les plus bas du 16 juin 10 points en dessous comme évoqué antérieurement)

Bourse-Paris-22-juin-2010.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 22/06/2010 22:56


http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=450ad281d0798f3476cf569e1cf9ed05 Je n'ai pas trouvé ce texte très enthousiasmant. Mais je ne suis pas allé chercher plus
loin. A demain.


Milou 22/06/2010 22:31



Bonsoir Gilles.


Merci. Je pense que les marchés US n'ont pas apprécié Tim Geithner.



Apprendrelabourse.org 22/06/2010 22:42



Pourquoi ? Rien de neuf a priori...