Wall Street : la Chine et le pétrole en arbitres

Publié le par Apprendrelabourse.org

cnooc_span.jpg La Chine est venue réveiller le marché avec la publication d'un bond de 48,5 % des exportations en rythme annuel au mois de mai.

L'excédent commercial ressort à 16,1 milliards d'euros contre à 1,4 Mds € seulement en avril (A titre de comparaison, cette performance se situe au-dessus de l'excédent commercial allemand qui avait un peu déçu avant-hier à 13,1 milliards €, mais pour le mois d'avril. La France accuse au contraire un déficit de 4,248 Mds € pour ce même mois)

 Ces chiffres rassurent sur la demande en provenance des principaux clients européens alors que dans le même temps, l'Agence Internationale de l'Energie (IAE) indique s'attendre à une demande de pétrole assez ferme, notamment en Chine.

Les inquiétudes sont donc quelque peu apaisées quant aux conséquences de la crise des risques souverains européens et sur la marche de l'économie mondiale avec une révision des prévisions de l'IAE de 60 000 barils/ jour à 86,4 millions barils / jour.

La demande sur 2010 est vue en augmentation de 1,7 millions barils / jour par rapport à 2009, soit environ une hausse de 2 %, émanant pratiquement en totalité des pays hors OCDE.

 

Le CAC 40 reprend 2,03 % et le Dow Jones 2,76 %. Pour la seconde fois en 11 séances, la Chine participe au regain du marché (après avoir ré-assurée sur la répartition de ses réserves de changes  en euro fin mai) mais sur le plan graphique, l'évolution est nettement plus limitée dans des configurations qui restent assez identiques. Le CAC 40 doit encore s'extraire de ce courant vendeur (blanc) pour s'ouvrir le champ en direction de 3576-3600 puis les moyennes mobiles à MT et LT dont l'ascendant reste bien sûr baissier.

 

bourse-Paris-10-juin-2010.png

De même, si le score est important pour le Dow Jones, seul le secteur des valeurs énergétiques US ci-dessous -en pleine corrélation avec le baril de pétrole qui retrouve les 75 $- réussit un début de retournement haussier alors que le Dow Jones clôture toujours sous sa moyenne mobile à 20 jours.

 

petrole-en-arbitre.png

Proche d'une zone critique rappelée hier dans Dow Jones : attention à la marche, la Chine est venue re-donner un peu d'air au marché directeur mais l'effet d'entraînement à l'ensemble de la cote reste encore largement à valider demain, notamment sur les valeurs de consommation, avec la publication des ventes au détail à 14H30 attendues en hausse de 0,2 % pour mai et le sentiment du consommateur en ce mois de juin anticipé en moyenne en hausse de 0,9 points à 74,5 selon l'Université du Michigan (à 15H55)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 10/06/2010 23:50



Bonsoir.


Caldaro revient à sa précédente opinion sur le S&P c'est à dire marché haussier LT vs "marché haussier LT, mais prudence" des jours précédents.


http://caldaroew.spaces.live.com/


 


 



Apprendrelabourse.org 10/06/2010 23:55



Bonsoir,


Plus trop le choix, car sinon dessous ...


Merci pour le lien.