Zone euro : où en est-on sur le terrain économique ?

Publié le par Apprendrelabourse.org

drapeau-20europe-20et-20carte.jpgLes opérateurs votent actuellement avec leurs pieds si on en juge par l'orientation des indices actions. Les enquêtes de sentiment des investisseurs pâlissent également suivant l'indice ZEW paru semaine dernière ou le Sentix paru un peu plutôt dans le mois. Mais que disent les entrepreneurs et les entreprises ?

 

La confiance des entreprises allemandes suivant l'indice IFO du climat des affaires s'est également tassé à 101,5 après 101,6 en avril. Le marché attendait un peu mieux à 112. Toutefois, en croisant leurs anticipations avec leurs jugements de la situation actuelle en ce qui concerne le secteur manufacturier, l'Allemagne poursuit sa progression et se positionne même en lisière d'une situation de 'boom' suivant cet indicateur. 

GSK_210510_Uhr.gif

On retrouve là une confirmation des différentiels de croissance de ce secteur en Europe comme le rappelle l'illustration reprise ci-dessous en lien.

 

     PMI manufacturier par grandes zones économiques et divergences intra-européennes

 

En synthèse, pour l'ensemble de la zone, les indicateurs avancés des secteurs industriels et des services (le Composite additionne le total des 2) restent toujours à des niveaux élevés même s'ils ont connu un repli en mai suivant les données provisoires dernièrement publiées sur les indicateurs PMI ci-dessous calculés par Markit.

Le secteur des services voit sa croissance accélérer en passant de 55,6 à 56 mais le secteur manufacturier tout en restant largement au-dessus de 50, soit en zone d'expansion, progresse à un rythme moins soutenu suivant un indicateur qui rétrograde de 1,7 points à 55,9.

En terme de nouvelles commandes (2nd courbe), la décélération est un peu plus nette.Eurozone-PMI-manufacturing-services-May212010.jpg

Aux USA et au plan mondial, les indicateurs pour mai paraîtront dès le 1er juin. L'ISM manufacturier est attendu suivant le consensus (sujet encore à variations d'ici là) lui aussi en repli à 58,9 sous le record d'avril à 60,4.

Dans cette attente et des données définitives pour l'Europe, l'allure de ces courbes plaide de plus en plus pour un possible top (sommet) en terme d'activité économique.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article